Kristin Kagetsu et Tarun Bothra, cofondateurs de Saathi. Arthur Distel

Le sommet "Hello Tomorrow", dédié aux innovations dans la deep tech, s'est tenu les 26 et 27 octobre derniers au Centquatre dans le XIXe arrondissement de Paris. 

A cette occasion, environ 500 startups de différents pays ont participé à une grande compétition présidée par un jury composé de scientifiques, d'entrepreneurs, d'investisseurs et d'industriels. A l'issue de ces deux journées, dix d'entre elles ont été récompensées pour leur "fort impact durable" et leur innovation technologique, peut-on lire dans le communiqué. 

Les startups primées viennent de tous les domaines: food, bien-être, aérospatial, data et intelligence artificielle (IA), mobilité... 

Elles ont toutes remportées un chèque de 15.000 euros remis par les partenaires des différentes catégories (Airbus, Carrefour, L'Oréal, Solvay, Air Liquide...). L'une d'elles a remporté deux prix supplémentaires: le grand prix du Challenge doté de 85.000 euros et 5000 euros de la part de Sycomore Asset Management. 

Voici les dix startups récompensées — dont l'une est française — lors du sommet "Hello Tomorrow" 2017 (dans l'ordre alphabétique).

Ampaire (Etats-Unis), Prix "Aérospatial" — Cette startup conçoit pour les avions commerciaux de nouveaux systèmes de propulsion à haute performance électriques, censés être plus silencieux, moins consommateurs en énergie et plus propres pour l'environnement (moins d'émissions de gaz à effet de serre), peut-on lire sur leur site.

Arculus (Allemagne), Prix "Industrie 4.0" — L'entreprise allemande propose des robots intelligents et une plateforme permettant d'assouplir les chaînes de production. Elle collabore sur ce sujet avec le constructeur automobile Audi.

Witold Kopytynski, chef des opérations chez Arculus. Facebook/Arculus

Dracula Technologies (France), Prix "Transition écologique" — Fondée en 2012, cette entreprise, qui emploie huit salariés, développe des solutions énergétiques sur mesure — basées sur l'impression numérique de cellules photovoltaïques organiques — pour les 50 milliards d'objets connectés prévus à l'horizon 2020. Elle a bouclé en mai dernier une levée de fonds de 1 million d'euros

Brice Cruchon (à gauche), patron de Dracula Technologies et son équipe. Facebook/Dracula Technologies

MyCroft (Etats-Unis), Prix "Data et IA" — L'entreprise américaine a conçu un assistant vocal intelligent. L'objet nommé "Mark One", a la particularité d'être open source. Fondée en 2015, MyCroft a levé au total 857.500 dollars, selon Crunchbase.

NEXT Future Transportation Inc. (Etats-Unis), Prix "Mobilité" — Cette startup, créée en février 2015, a monté une nacelle électrique autonome, capable de transporter six personnes, dans les zones où il n'y a pas de transports en commun. 

Saathi (Inde), Grand Prix et Prix "bien-être" — Fondée en 2014, l'entreprise conçoit des serviettes hygiéniques biodégradables à base de fibres de banane. "En Inde, seules 16 femmes sur 100 utilisent des serviettes hygiéniques. Cela varie en fonction des régions. Dans certaines, les gens ne peuvent pas se les offrir, dans d'autres, c'est une question de tabou religieux", a dit Tarun Bothra au site Engadget.

Tarun Bothra et Kristin Kagetsu, cofondateurs de Saathi. Arthur Distel

Sound Bounce (Irlande), Prix "Nouveaux Matériaux" remis par Solvay — Cette startup a déposé un brevet pour un nouvel isolant pour casques anti-bruit. Cette technologie est destinée à toutes les personnes travaillant dans des environnements très bruyants, dans le bâtiment par exemple. Elle est censée protéger 100 fois mieux que les matériaux traditionnellement utilisés jusqu'à présent.

Skytree (Pays-Bas), Prix "Environnement" — Cette société issue de l'Agence spatiale européenne (ESA) a développé une technologie permettant de capter et de convertir le CO2 de l'air ambiant afin de purifier l'air, rendre l'eau potable ou produire de la chaleur ou de la lumière. Cette technologie a été initialement pensée par l'ESA pour rallonger la durée des missions dans l'espace en captant le CO2 dégagé par les astronautes à bord des vaisseaux spatiaux. 

String Bio (Inde), Prix "Alimentation et Agriculture" — Cette startup fabrique à l'aide de méthane des protéines de haute qualité, destinés à l'alimentation de nos animaux de compagnie. Elle ambitionne de faire ses débuts sur le marché alimentaire humain prochainement. 

Photo d'illustration. Flickr.com/Isabelle Blanchemain

Walk with Path (Royaume-Uni), Prix "Santé" — Cette startup britannique a développé une semelle intelligente pour faciliter les déplacements des personnes âgées ou celles atteintes des maladies de Parkinson ou de sclérose en plaque. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : On vous présente le laboratoire français valorisé près de 4Mds$ par Novartis pour ses médicaments qui traitent les cancers rares