Les 12 meilleurs pays dans le monde pour créer et développer son entreprise

La Banque mondiale a publié un classement qui liste les meilleurs pays au monde dans lesquels lancer une entreprise et être entrepreneur(e), en prenant en compte différents paramètres. 

Tous les pays ont une note générale concernant "la facilité à y faire des affaires" et sont évalués selon les 10 facteurs suivants: 

  • Lancer une entreprise
  • S'occuper des permis de construire 
  • Avoir accès à l'électricité
  • Enregistrer une propriété
  • Obtenir un crédit
  • Protéger les investisseurs minoritaires
  • Payer des impôts 
  • Effectuer des transactions transfrontalières
  • Executer des contrats
  • Résoudre un problème d'insolvabilité. 

Au total, 190 pays ont été évalués. Cette année, le Soudan du sud, le Venezuela, l'Érythrée et la Somalie occupent les quatre dernières places du classement. 

La France quant à elle termine à la 29e place juste après les Pays-Bas et avant la Slovénie. 

Découvrez les 12 meilleurs pays au monde pour lancer une entreprise et être entrepreneur(e). 

12. Estonie — Le pays perd une place par rapport à l'an dernier, mais se hisse au 6e rang pour le critère "enregistrer une propriété". En revanche, il n'est que 42e concernant "résoudre un problème d'insolvabilité" et 53e pour la protection des investisseurs minoritaires.

11. Taïwan — En chute d'une place par rapport à l'an dernier, Taïwan termine 2e pour sa facilité d'accès à l'électricité mais seulement 62e pour obtenir un crédit et 68e pour effectuer des transactions transfrontalières. 

10. Macédoine — Après avoir fini à la 16e place l'an dernier, le pays a gagné plusieurs places cette année. La Macédoine a fini 4e dans la catégorie "créer une entreprise", mais seulement 48e en ce qui concerne la facilité d'enregistrer une propriété.

9. Suède — Ce pays nordique a maintenu sa position par rapport à l'an dernier. Même s'il termine 6e pour sa facilité d'accès à l'électricité, il n'est que 75e pour ce qui est d'obtenir un crédit. 

Le premier ministre suédois Stefan Lofven et le président français Emmanuel Macron à l'Elysée, le 1er août 2017. REUTERS/Photo/Michel Euler

8. Etats-Unis — Les Etats-Unis ont perdu une place par rapport à la dernière édition mais restent 2e pour la facilité d'obtenir un crédit. Par contre, ils ne sont que 41e en ce qui concerne la protection des investisseurs minoritaires.

Le Wall Street Bull à New York, 10 août 2017. REUTERS/Eduardo Munoz

7. Royaume-Uni — Le pays a perdu une place par rapport à l'an dernier. Il termine 6e en ce qui concerne la protection des investisseurs minoritaires, mais 47e dans le critère "enregistrer une propriété".

Des militants anti-Brexit à Londres, le 19 août 2017. REUTERS/Luke MacGregor

6. Norvège — Le pays a grimpé de deux places par rapport à l'an dernier et termine même 4e en ce qui concerne l'exécution des contrats. Cependant, il finit à la 43e pour le critère "s'occuper des permis de construire". 

5. Corée du Sud — En chute d'une place par rapport à l'an dernier, le pays asiatique finit premier en ce qui concerne l'accès à l'électricité et l'exécution des contrats, mais 32e seulement pour "effectuer des transactions transfrontalières". 

People march toward the Presidential Blue House during a protest calling for Park Geun-hye to step down in central

Séoul. REUTERS/Jeon Heon-kyu

4. Hong-Kong — Il gagne une place par rapport à l'année dernière et finit 3e dans les critères suivants: ouvrir une entreprise, accès à l'électricité, protéger des investisseurs minoritaires et payer des impôts. En ce qui concerne l'enregistrement d'une propriété, il n'est pas très bon (61e place). 

Hong Kong

REUTERS/Paul Yeung

3. Danemark — Le pays scandinave a chuté d'une place par rapport au dernier classement, mais reste sur la première marche du podium concernant les transactions transfrontalières. Pour la facilité d'obtenir un crédit, il ne finit qu'à la 32e place.

2. Singapour — Le pays a gagné une place par rapport à l'an dernier mais a maintenu sa première place en ce qui concerne la protection des investisseurs minoritaires. Il termine aussi 2e en ce qui concerne l'exécution des contrats mais seulement 29e pour "résoudre un problème d'insolvabilité".  

1. Nouvelle-Zélande — Le pays finit à nouveau premier du classement. Il a conservé sa première place dans les critères "ouvrir une entreprise", "s'occuper des permis de construire", "enregistrer une propriété", "obtenir un crédit" et "protéger les investisseurs minoritaires". Il obtient sa plus mauvaise note (55e rang) pour "effectuer des transactions transfrontalières". 

REUTERS/David Gray

Version originale: Camilla Hodgson/Business Insider UK

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : VIDEO: Voici la seule et unique bonne manière de remonter ses manches de chemise

Contenu Sponsorisé

Entrepreneurs: 6 conseils à suivre quand on démarre

  1. Hakim Bey

    Erreur dans l'intro de cet article : c'est la Libye et pas le Soudan du sud.

Laisser un commentaire

Copyright © 2016 Business Insider Inc. Tous droits réservés. Conditions d'utilisations | Charte de protection des données | Publicité

Editions Internationales US UK DE FR AUS ID IN MY SG PL SE NL