Thomas Buberl, directeur général d'AXA, au Forum économique mondial de Davos, en Suisse, le 20 janvier 2017. REUTERS/Ruben Sprich

La dernière crise financière mondiale a dix ans et les pays ne sont pas aussi bien armés qu'à l'époque pour faire face à un nouvel épisode, estime Thomas Buberl, le directeur général de l'assureur français AXA, dans une interview accordée aux Echos.

Interrogé sur les risques qui menacent aujourd'hui l'économie mondiale, Thomas Buberl en voit deux:

  • la bataille fiscale entre les pays pour attirer les entreprises et les investisseurs;
  • l'endettement des Etats. La dette mondiale représente plus de trois fois l'activité économique de la planète, indiquait un rapport il y a plusieurs mois.

Dans le détail, le dirigeant s'inquiète de "voir certains pays essayer de se rendre plus attractifs auprès des entreprises par une politique fiscale agressive au regard des besoins d'assainissement de leurs finances publiques."

Même la première puissance économique est entrée dans cette compétition. Les Etats-Unis viennent en effet de passer la plus importante réforme fiscale depuis des décennies, qui prévoit 1500 milliards de dollars (1300 milliards d'euros) d'allégements fiscaux pour les particuliers et les entreprises.

Pour le dirigeant, si on ajoute le niveau d'endettement préoccupant de certains Etats — "l'autre grand problème" —, l'économie mondiale est paradoxalement en danger alors que la croissance repart à un niveau jamais connu depuis huit ans selon l'OCDE.

"En cas de grand choc de marché, les pouvoirs et institutions publics n'auront pas autant de marges de manœuvre qu'il y a dix ans pour l'absorber", indique Thomas Bubler au journal économique.

Des propos qui rejoignent la mise en garde des banques centrales contre des signaux qui rappellent le krach financier mondial de 2008.

Le système financier mondial actuel montre d'inquiétantes similitudes avec les années qui ont précédé la crise financière mondiale de 2008, et les banques centrales doivent agir pour empêcher de graves dommages, a ainsi récemment affirmé  la Banque des règlements internationaux

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Emmanuel Macron représente un risque pour les 2 partis qui essaient de former un gouvernement en Allemagne

VIDEO: Cet astronaute amateur construit ses propres fusées pour prouver que la Terre est plate