Dernier jour de trading à la Bourse de rancfort, 29 décembre 2017. REUTERS/Ralph Orlowski

A l'exception de Londres, les Bourses européennes ont terminé l'année 2017 en baisse vendredi 29 décembre 2017. 

Mais les investisseurs présents sur les actions en 2017 se sont d'ores et déjà félicités des performances positives, affichées cette année par les principales Bourses mondiales.

À Paris, le CAC 40 affiche un gain annuel de 9,26%, soit sa meilleure performance depuis 2013, au cours d'une année qui aura vu le palmarès des capitalisations être bousculé, au profit de LVMH.

Le Footsie britannique progresse de 7,63% en 2017.

Le Dax allemand affiche un gain de 12,51% depuis le début de l'année.

Le Stoxx 600 gagne 7,66% sur l'ensemble de l'année, sa meilleure performance depuis quatre ans.

Aux Etats-Unis, le Dow Jones affiche ainsi un gain de plus de 25%, le S&P 500 de 20% — en progression les 12 mois de l'année — et le Nasdaq Composite de 29%. Le compartiment technologique s'est notamment distingué avec un bond de plus de 37% en 2017.

Une reprise mondiale synchronisée, de solides résultats d'entreprises, des banques centrales encore accommodantes en dépit de la poursuite ou d'un début de normalisation des politiques monétaires ont permis à l'ensemble des marchés d'actions mondiaux de monter cette année.

En 2018, les investisseurs seront notamment attentifs à une éventuelle accélération de l'inflation qui pourrait précipiter un resserrement monétaire des banques centrales. Les valorisations très élevées de Wall Street rendent aussi le marché d'actions américain vulnérable à une éventuelle correction. Les risques politiques seront aussi présents, à commencer par la tenue, le 4 mars, d'élections législatives en Italie.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les entreprises françaises ont réalisé en 2017 un nombre record d'acquisitions depuis 10 ans — voici pourquoi

VIDEO: Les jouets en plastique avec lesquels votre enfant joue dans le bain peuvent être dangereux pour sa santé — voici pourquoi