Les célébrités américaines qui font la promotion d'un produit ou d'une marque sur Instagram sans avertir leurs abonnés qu'il s'agit d'une publicité ont été rappelées à l'ordre.

La Federal Trade Commission (FTC) américaine vient d'envoyer une lettre de mise en garde à 90 "stars, athlètes ou autres influenceurs", a annoncé le gendarme américain du droit de la consommation dans un communiqué mercredi 19 avril 2017.

On lit notamment dans cette lettre :

"S'il y a une 'connexion matérielle' entre le signataire et la marque (...), cette connexion doit être montrée de manière claire et évidente (...) Une connexion matérielle peut être un accord commercial, une relation familiale, une rémunération financière ou sous forme de produits offerts."

Pour que cette "connexion" soit montrée clairement, la FTC explique qu'il faut:

  • Que les influenceurs utilisent un langage "non ambigu" 
  • Que la divulgation soit repérable facilement.

Pour que la publicité soit "repérable et claire" sur Instagram , la FTC conseille de:

  • Ne pas noyer l'information dans des hashtags ou de liens car "les lecteurs peuvent les sauter"
  • Mettre la mention dans les trois premières lignes de la légende de la photo, car les internautes sur mobile ne cliquent que rarement sur "voir plus"

Sur Instagram, il arrive fréquemment que des célébrités, comme par exemple celui qui se fait appeler "The Fat Jew", posent avec des objets pour faire la publicité pour des marques, sans dire clairement qu'elles ont été rémunérées pour ce post.

Certaines ont tout de même pris le pli: Kim Kardashian rajoute ainsi, depuis au moins un an, un hashtag #ad (#publicité) à la fin des courtes légendes des photos qui font la promotion de produits ou de marques.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Une avocate a réécrit les conditions d'utilisation d'Instagram comme si elles étaient expliquées à un enfant de 8 ans