South Jordan Police Department via AP

  • La conductrice d'une Tesla Model S qui a percuté véhicule de pompiers de l'Utah la semaine dernière a dit à la police qu'elle avait activé le pilote automatique au moment de l'accident.
  • La police de South Jordan a déclaré lundi aux médias que la conductrice, une femme de 28 ans, avait regardé son téléphone avant l'accident, au cours duquel le Tesla se déplaçait à grande vitesse sur l'autoroute.
  • Tesla dit qu'elle coopère avec les enquêteurs.
  • Il s'agit du dernier d'une série d'accidents de Tesla ces derniers mois impliquant la fonction de pilotage semi-autonome de la fonction Autopilot.

La femme au volant d'une Tesla Model S qui est entrée en collision avec un véhicule des pompiers dans l'Utah vendredi a dit à la police que la fonction Autopilot était activée au moment de la collision et qu'elle utilisait son téléphone juste avant l'impact.

Le véhicule roulait à une allure courante sur l'autoroute et, selon Associated Press, il n'avait pas ralenti avant la collision. La conductrice a subi une fracture de la cheville.

Tesla dit coopérer avec la police de South Jordan dans l'Utah dans le cadre de l'enquête en cours. "Tesla n'a pas encore reçu de données de la voiture et ne sait donc pas ce qui s'est passé, y compris si Autopilot était activé", a déclaré un porte-parole de l'entreprise à Business Insider par e-mail lundi.

Le constructeur de voitures électriques a pris la peine de rappeler aux conducteurs les limites de son pilote automatique — y compris le fait que la technologie ne peut pas conduire le véhicule de manière autonome et que les conducteurs doivent garder les mains sur le volant en tout temps.

Autopilot déclenchera de multiples avertissements dont la gravité augmente si les mains du conducteur ne sont pas sur le volant. Si le conducteur ne répond pas, le pilote automatique se désactivera automatiquement.

C'est le dernier accident en date après une série de crashs de Tesla médiatisés ces derniers mois. Certains de ces incidents mettaient en cause des véhicules dont le pilote automatique semi-autonome du constructeur de voitures électriques était activé.

Un homme au volant d'un SUV de modèle X est mort après que sa voiture a heurté une barrière routière et a pris feu à Mountain View, en Californie.

Deux adolescents voyageant dans un modèle S ont été tués à Fort Lauderdale plus tôt ce mois-ci lorsque leur véhicule s'est écrasé contre un mur de béton et a pris feu. Il n'était pas clair si Autopilot était impliqué dans cet incident.

Version originale: Bryan Logan/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Elon Musk détaille une 'réorganisation en profondeur' de Tesla à ses employés alors que les inquiétudes s'amoncellent

VIDEO: Elon Musk annonce avoir officiellement commencé à creuser le premier tronçon de son tunnel anti-embouteillages