En mobilité, échanger avec un chatbot peut être plus simple que remplir un formulaire. REUTERS/Edgar Su

Il y a eu la ruée sur les sites web, puis sur les applis mobiles, puis sur les réseaux sociaux et dernièrement les chatbots.

Les grandes entreprises sont tiraillées entre l'urgence d'y aller et l'impuissance de ne pas tout à fait maîtriser l'utilité de ces investissements.

Le groupe Adecco France, filiale du spécialiste suisse des solutions de recrutement, vient peut-être d'identifier une raison valable d'aller sur la dernière technologie à la mode, les chatbots.

Juste avant l'été, Adecco a lancé son chatbot emploi sur Facebook Messenger.

"Ce nouvel assistant virtuel, baptisé Aloha, permet de répondre instantanément aux questions des utilisateurs pour mieux les guider parmi l’ensemble des offres proposées", assurait Adecco au moment du lancement.

Sur le fond, l'assistant virtuel ne propose pas d'informations qu'un internaute habile ne saurait trouver ailleurs. Mais le vrai intérêt du chatbot réside dans l'expérience utilisateur, nous a expliqué Rémi Thorel, responsable réseaux sociaux d’Adecco France en charge du projet chatbot:

"Dans un contexte de mobilité, le chatbot est plus naturel et plus accessible [qu'une page web]."

"L'intelligence artificielle ne va pas remplacer les recruteurs ou un autre service", détaille Rémi Thorel, mais "permet de donner des informations au candidat sans l'obliger à renseigner un mot de passe, un mail ou un formulaire de contact".

Résultat, dans un contexte de mobilité accrue, l'entreprise offrirait ainsi plus de "réactivité" à son utilisateur tout en permettant aux équipes "de se recentrer sur le cœur de métier", estime Adecco.

Grâce au chatbot, l'entreprise pourrait faciliter l'accès des clients à ses services, dans un environnement dans lequel ils passent déjà beaucoup de temps — le Messenger de Facebook.

Adecco a confié à la startup Kick My Bot le soin de développer le chatbot et prévoit d'apporter des améliorations tous les mois en fonction du feedback des utilisateurs. 

Adecco Groupe annonce ses résultats trimestriels demain 10 août 2017.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Voici comment le patron de Snap répond aux inquiétudes de ses employés concernant Facebook