La Stan Smith, chaussure la plus vendue aux Etats-Unis en 2016. Facebook/Adidas Originals

Adidas s'apprête à intensifier ses efforts en Amérique du Nord et ses rivaux Nike et Under Armour devraient s'en inquiéter.

Adidas veut augmenter ses ventes en Amérique du Nord de presque 50% d'ici 2020, comptant sur un engouement durable pour ses sneakers.

La Superstar a été la chaussure la plus vendue sur le marché américain en 2016, indique Reuters.

D'ici 2020, Adidas vise un chiffre d'affaires de 5 milliards d'euros en Amérique du Nord, après une hausse de 24% en 2016 à 3,4 milliards d'euros.

Le marché nord-américain constitue le "plus grand défi et la plus grande opportunité" pour Adidas, a déclaré le président du directoire, Kasper Rorsted, lors d'une journée investisseurs.

La division Originals, qui comprend les marques rétro comme Superstars, a affiché une croissance de 80% en Amérique du Nord en 2016.

Eric Liedtke, responsable des marques, a refusé de préciser le nombre de Superstar ou de Stan Smith vendues en 2016 aux Etats-Unis. Adidas en avait écoulé respectivement 15 millions et 8 millions de paires en 2015.

Certains investisseurs estiment qu'Adidas en revanche est trop dépendante de ces modèles aujourd'hui très en vue.

Le groupe a relevé ses prévisions la semaine dernière et vise désormais un chiffre d'affaires total compris entre 25 et 27 milliards d'euros d'ici 2020.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Adidas vient d'ouvrir un magasin d'un nouveau genre — et Nike peut se faire du souci