Un Airbus A319-111 d'Air France en passe d'atterrir à l'aéroport Charles de Gaulle à Paris, le 28 avril 2018. REUTERS/Christian Hartmann

Air France-KLM n'a toujours pas de nouveau PDG et ses comptes du deuxième trimestre sont plombés par la grève du printemps, mais cela n'empêche pas le transporteur aérien de voir ses résultats salués à la Bourse de Paris, mercredi 1er août.

La compagnie franco-néerlandaise a fait part d'un chiffre d'affaires en progression de 4% à taux de change constants au deuxième trimestre de l'année, à 6,6 milliards d'euros.

Ce résultat est porté par la hausse de 0,8% du nombre de passagers transportés, qui a atteint les 26 millions par rapport à la même période de l'année dernière, et par l'amélioration de 1,7% de la recette unitaire, notamment grâce à la bonne performance du trafic "premium".

Air France-KLM affiche un bénéfice opérationnel de 345 millions d'euros, en repli de 241 millions d'euros par rapport à l'an dernier, mais néanmoins supérieur aux attentes.

Le titre décolle de 7,25% à 9h24, à 8,38 euros. Il s'affiche ainsi en tête de l'indice SBF 120, talonné par la valeur Eutelsat.

Cours de l'action Air France-KLM à 9h23, mercredi 1er août 2018. Investing.com

Si le bénéfice opérationnel a reculé, c'est parce que la grève des pilotes, des hôtesses et des stewards ainsi que des personnels au sol d'Air France, a pesé 260 millions d'euros dans les résultats du deuxième trimestre. Et elle a coûté au total 335 millions d'euros au groupe sur l'ensemble du premier semestre.

Après une trêve estivale, "pour ne pas pénaliser nos passagers pendant l'été", l'intersyndicale d'Air France menace de reprendre la grève à la rentrée. C'est à ce moment-là que doit être nommé un nouveau PDG à la tête de la société. Depuis la démission de Jean-Marc Janaillac en mai, c'est l'ancienne ministre Anne-Marie Couderc qui assure l'intérim.

Pour le reste de l'année, la direction d'Air France-KLM se montre toutefois confiante. Elle prévoit une recette unitaire supérieure à 2017, à taux de change constants, et précise que les coefficients de remplissage des réservations long-courrier sont supérieurs à l'an passé pour les quatre prochains mois.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : ADP veut conserver une 'double caisse' dans le cadre de la privatisation des aéroports de Paris — voici pourquoi

VIDEO: Voici les 8 sports qui vous font brûler le plus de calories