Air France plonge en bourse trois jours après la démission de son PDG à la suite du rejet par référendum par les salariés d'Air France d'un projet d'accord salarial.

L'action Air France-KLM perd près de 14% en début de séance, la plus forte baisse de l'indice large européen Stoxx 600, à 6,984 euros.

Capture d'écran Air France à 9h55 le 7 mai 2018. Investing.com

La démission de Jean-Marc Janaillac est intervenue après le rejet d'un projet d'accord salarial proposé pour mettre fin à une grève intermittente qui a causé 300 millions d'euros de pertes à la société.

A la demande du conseil d'administration, Jean-Marc Janaillac a accepté d'assurer ses fonctions jusqu'à l'issue de l'assemblée générale du groupe le 15 mai, date à laquelle "une solution de gouvernance de transition" sera annoncée. 

Ce départ ouvre une période d'incertitude pour la compagnie aérienne, qui prévoit d'assurer 85% des vols pendant la grève.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : La grève reprend à Air France après le départ du PDG — voici ce qui va se passer maintenant

VIDEO: Voici comment les chiens affectent notre cerveau et notre corps