Jeff Bezos, le PDG d'Amazon. Joshua Roberts/Reuters

  • Amazon acquiert Ring, qui fabrique des sonnettes intelligentes dotées d'écrans vidéo.
  • Les termes de l'accord n'ont pas été divulgués, mais on parle de plus de 1 milliard de dollars (818 millions d'euros).
  • Ring a débuté dans l'émission télévisée "Shark Tank" en 2013.

Amazon acquiert Ring, une startup qui fabrique des sonnettes populaires dotées de caméra vidéo, pour plus d'un milliard de dollars, ce qui pourrait aider Amazon à pénétrer dans les foyers et ainsi leur proposer un un canal high-tech qui livrerait des biens de consommation et des produits alimentaires.

La transaction, que des représentants d'Amazon et de Ring ont confirmé à Business Insider mardi, complète la liste grandissante d'appareils intelligents du géant de la distribution, incarnée par sa gamme de haut-parleurs intelligents Echo. Aucune des deux sociétés n'a divulgué les termes financiers de l'accord, mais les informations de presse, y compris celles de Reuters et du Wall Street Journal, l'ont fixé à plus de 1 milliard de dollars.

Cette opération en ferait l'une des plus importantes transactions de l'histoire d'Amazon en 24 ans, avec celle de Whole Foods pour 13,7 milliards de dollars en août et l'acquisition pour 1,2 milliard de dollars du distributeur de chaussures en ligne Zappos en 2009.

Les sonnettes vidéo de Ring, dont le prix varie de 179 à 500 dollars, permettent de voir sur son smartphone qui se trouve à la porte de son domicile. Amazon a déclaré à Business Insider dans un email que "les produits et services de sécurité de Ring jouissent depuis le premier jour de la faveur de la clientèle. Nous sommes ravis de travailler avec cette équipe talentueuse et de les aider dans leur mission d'assurer la sécurité des maisons".

Du refus à Richard Branson

Cette acquisition est susceptible de raviver la rivalité avec Google, qui a lancé une sonnette à caméra vidéo similaire l'année dernière à travers sa marque Nest.

Avec Ring, Amazon possède un produit populaire qui pourrait permettre à l'entreprise d'étendre sa capacité à marier des produits de consommation hardware à son activité de livraison. En octobre, Amazon a introduit Amazon Key, qui s'appuie sur une caméra de sécurité à domicile et une serrure intelligente pour reconnaître les coursiers et les laisser entrer dans un bâtiment pour livrer un colis lorsque personne n'est présent.

Ring a déclaré mardi dans un communiqué mardi que travailler avec une "société créative et centrée sur le client comme Amazon" lui permettrait de poursuivre sa "vision de quartiers plus sûrs".

L'accord est une remarquable réussite pour Ring, qui a fait des débuts difficiles en 2013 lors de l'émission de télévision "Shark Tank". La startup, alors connue sous le nom de DoorBot ("robot de porte"), n'a pas réussi à impressionner la plupart des juges, mais elle a ensuite changer de nom et à réussi à devenir populaire auprès des consommateurs.

Malgré le fait d'être une petite entreprise, Ring a rapidement été vendue par les plus grands distributeurs américains tels que Best Buy et Target. En 2015, la startup a même attiré l'attention de Richard Branson, le fondateur du groupe Virgin, qui a tellement aimé le produit qu'il en est devenu un des premiers investisseurs.

Amazon était déjà un investisseur de Ring à travers son fonds Amazon Alexa Fund, selon Crunchbase. En janvier 2017, Ring a levé 109 millions de dollars, notamment auprès de Goldman Sachs et Qualcomm Ventures. Selon le site d'information Axios, Ring était en train de lever de l'argent sur une valorisation d'un milliard de dollars.

Ce rachat été révélé en premier par Geekwire mardi.

Version originale: Alexei Oreskovic / Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Ces entreprises utilisent l'intelligence artificielle pour accélérer les progrès de la médecine — voici comment elles vont sauver des vies

VIDEO: Voici les premiers petits boulots de grands businessmen