Jeff Bezos, le patron d'Amazon. REUTERS/Rick Wilking

Alexa, l'assistant audio d'Amazon, sera présent dans les voitures de marque Toyota et Lexus, a annoncé le fabricant automobile lors du Consumer Electronics Show mardi 9 janvier 2018. 

Après Ford, Nissan, Hyundai, Volkswagen ou récemment Faurecia, Accenture et Parrot, Toyota est le dernier d'une série de constructeurs à avoir noué un partenariat avec la firme de Jeff Bezos afin que leurs clients puissent contrôler leur véhicule par la voix. 

La veille de cette annonce, Amazon a indiqué avoir signé un accord avec plusieurs grandes marques de PC comme Acer, Asus et HP, qui ont fait savoir que leurs ordinateurs seront désormais compatibles avec Alexa. Cela marque un grand pas en avant pour Amazon dans la guerre des assistants personnels intelligents, notamment contre Google.

Il faut dire que le géant de la recherche en ligne n'est jamais loin derrière, avec son Google Assistant présent sur certains téléphones Android ainsi que ses enceintes connectées Google Home. Google a même grillé la priorité à son rival en France en y commercialisant ses enceintes intelligentes en août dernier, alors que l'arrivée d'Amazon Echo dans l'Hexagone n'est prévue que pour 2018.

Si plusieurs acteurs bataillent en ce moment sur le marché des enceintes connectées — Facebook va bientôt y ajouter son propre gadget à écran tactile —, Amazon a de plus grands projets pour Alexa, qu'il espère devenir l'assistant audio de référence lorsque l'on parlera de contrôle par la voix.

Quelques mois avant le CES 2018, Amazon avait déjà passé un accord avec Microsoft afin que ses clients utiliser Alexa pour activer les fonctionnalités exclusives à Cortana. Mais intégrant directement Alexa aux véhicules et PC, Amazon s'assure que son algorithme devienne l'assistant vocal par défaut sur certaines plateformes, et donc que les clients l'utilisent naturellement sans avoir l'impression de faire un choix. 

"Les services par la voix deviennent de plus en plus populaire, et grâce à notre intégration d'Alexa, les clients de Toyota et Lexus pourront facilement parler à Alexa dans leur voiture pendant qu'ils roulent", a détaillé Zack Hicks, le directeur des systèmes d'information de Toyota.

Ils pourront contrôler certaines commandes de la voiture — comme le chauffage — mais aussi d'autres aspects comme écouter de la musique ou faire leur liste de courses.

Au niveau de l'automobile, Google a quant à lui annoncé au CES 2018 l'intégration de son Assistant sur Android Auto, un assistant compatible avec de nombreuses marques de voitures, mais qui fonctionne uniquement en reliant son smartphone Android au tableau de bord avec un câble. 

Google a revanche contre-attaqué plus vigoureusement du côté des enceintes connectées, pour concurrencer l'Echo Show à écran tactile d'Amazon. Le géant américain de la recherche en ligne a présenté un partenariat inédit avec des constructeurs comme JBL, Lenovo et Sony, qui fabriqueront des enceintes intelligentes à écran tactile nourries par l'assistant de Google. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le nouvel assistant Echo d'Amazon montre jusqu'où le groupe est prêt à aller pour dominer la tech

VIDEO: Voici la plus grande exposition Lego du Royaume-Uni — 3 millions de briques y sont dispersées