Le CEO d'Amazon Web Services, Andy Jassy. Amazon

  • Amazon, Microsoft, et Google ont tous trois annoncé leurs chiffre d'affaires jeudi 26 octobre, offrant un nouveau relevé des compteurs dans la guerre du cloud computing. 
  • Il est difficile de comparer directement les 18 milliards de dollars d'Amazon Web Services avec ses rivaux, Azure de Microsoft et Google Cloud . 
  • Mais tout semble indiquer qu'Amazon est de loin le leader du marché du cloud computing public. 

Lorsque Amazon, Microsoft, et Google ont annoncé hier 26 octobre leur chiffre d'affaires, ils ont fait plus que seulement donner aux observateurs des nouvelles de leurs entreprises respectives. 

Étant les trois grads acteurs du marché du cloud computing, ces entreprises ont fourni un aperçu de l'état de leurs affaires dans cette bataille en cours. Il est clair que Amazon Web Services (AWS), qui va atteindre 18 milliards de dollars de chiffre d'affaires cette année, continue à avoir l'avantage. 

Mais ses rivaux ne sont pas encore hors jeu. Le cloud commercial de Microsoft, dont Azure, est le concurrent direct d'AWS et gagne en vitesse. Il est désormais sur la bonne voie pour atteindre un chiffre d'affaires annualisé de 20 milliards de dollars, atteignant ce chiffre majeur bien plus tôt que prévu.

Si Google Cloud lutte pour ramasser les miettes derrière ces deux géants, le moteur de recherche investit fortement pour améliorer sa position.

Le principal champ de bataille dans la guerre du cloud est le marché du cloud computing, qui a été pratiquement créé par AWS. Ces services offrent aux développeurs une super-puissance informatique illimitée avec un système prépayé.

Mais les concurrents s'affrontent sur d'autres fronts aussi. Par exemple, sur le marché de la suite logicielle en cloud, Office 365 de Microsoft concurrence la G Suite de Google. 

Voici ce que ces trois entreprises avaient à dire à propos de leur cloud lors de l'annonce de leurs résultats: 

Amazon Web Services a annoncé 4,6 milliards de chiffre d'affaires pour le trimestre. AWS a déjà rapporté 12,3 milliards de dollars en 2017 jusqu'ici, et il reste encore un trimestre. 

Avec de ventes en croissance et des prévisions qu'elles grimpent encore au prochain trimestre, on s'attend à ce que AWS atteigne les 18 milliards de dollars de chiffre d'affaires sur l'année. Et c'est déjà à elle seule l'affaire la plus rentable d'Amazon. 

Microsoft n'a pas dévoilé les recettes générées par Azure, son produit qui concurrence directement AWS. Cependant, le groupe a dit que les ventes d'Azure ont grimpé de 90% sur un an. 

Scott Guthrie, vice président exécutif du cloud Microsoft. Stephen Lam/Getty Images

Pendant ce temps, le cloud commercial de l'entreprise, qui comprend non seulement Azure mais aussi sa suite cloud Office 365 et d'autres services cloud pour les entreprises, a réalisé 5 milliards de dollars de chiffre d'affaires ce trimestre. Il devrait atteindre les 20 milliards de dollars de recettes annuelles. Et la version pour entreprise de Office 365 a vu a elle seule un bond de 42% en chiffre d'affaire par rapport à l'année dernière. 

Google Cloud affiche le plus grand chiffre des trois, en terme de performance financière. Au lieu de détailler le montant des recettes générées par son service cloud, Google compile ses recettes du cloud, les recettes générées par l'app store Google Play et celles de son activité hardware.  Le tout a engrangé un chiffre d'affaires de 3,4 milliards de dollars au dernier trimestre.

La chef du service cloud de Google, Diane Greene. Google

Mais Google a indiqué lors de l'annonce de ses résultats prendre le marché du cloud très au sérieux. L'effectif global de l'entreprise a augmenté de 2495 au dernier trimestre, avec la majorité de ses nouvelles recrues à des postes techniques et commerciaux dans son service cloud. 

Cela "concorde avec la priorité que nous donnons à ce service," affirme Ruth Porat, directeur financier d'Alphabet, la maison-mère de Google.

En conclusion, il est difficile d'avoir évaluation exacte de l'état de la guerre du cloud, dans la mesure où ses trois principaux acteurs majeurs comptabilisent différemment leur chiffre d'affaires. Néanmoins, on peut dire que AWS fait la course en tête dans le cloud et — du moins dans ce domaine — ses concurrents ont du mal à le rattraper.

Version originale: Matt Weinberger/Business Insider 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Microsoft vient atteindre son objectif de 20 Mds$ de recettes dans le cloud avec près d'un an d'avance