Présentation de "Face ID" à la keynote d'Apple. REUTERS/Stephen Lam

Pour déverrouiller le prochain iPhone d'Apple, vous utiliserez votre visage — et non vos empreintes digitales.

Vu comme nous transportons toute notre vie dans notre téléphone, il est évidemment important que ce nouveau smartphone, appelé iPhone X, puisse distinguer notre visage, non seulement d'un autre, mais aussi d'une copie. 

L'iPhone X n'a pas de bouton "home" comme les précédents, du coup il n'a pas de lecteur d'empreinte. Les propriétaires de l'iPhone X doivent utiliser leur visage pour déverrouiller leur téléphone en utilisant la technologie de reconnaissance faciale d'Apple appelée "Face ID", simplement en pointant le téléphone en direction de leur visage. 

Le système utilise une variété de capteurs pour identifier les individus. 

Apple a travaillé dur pour être sûr que "Face ID" ne puisse être trompé facilement, a expliqué Phil Schiller, responsable marketing monde d'Apple, aux journalistes pendant la conférence d'Apple mardi 12 septembre. 

La multinationale américaine a fait très attention à ce que le téléphone ne puisse pas être débloqué simplement en présentant juste une photo de son propriétaire. Mais il fallait aussi que Face ID ne puisse pas être trompé par des masques en 3D. Alors, Apple a travaillé avec des artistes fabricants de masques professionnels pour être sûrs que leur technologie ne soit pas dupée.

Schiller souligne que c'est grâce à ce partenariat que leur tech est beaucoup plus fiable que les autres types de verrouillage. Apple estime qu'il y a une chance sur un million qu'un visage soit confondu avec un autre par Face ID. A titre de comparaison, elle estime qu'il y a une chance sur 50.000 qu'un utilisateur lambda puisse débloquer Touch ID, sa technologie de verrouillage par empreinte digitale, qui existe dans les iPhones depuis le 5S.

Tout comme Apple, d'autres fabricants de téléphones ont utilisé la technologie de reconnaissance d'empreintes digitales. Le Samsung Galaxy S8 va plus loin avec une reconnaissance de l'iris. Mais des chercheurs ont montré que le système pouvait être dupé par des photos.

Version originale : Becky Peterson/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le nouvel outil de reconnaissance faciale d'Apple permettant de déverrouiller l'iPhone X n'a pas fonctionné lors de sa première démo publique