iphone

Une idée concept de ce à quoi pourrait ressembler l'iPhone 8. YouTube/ConceptsiPhone

Apple est en train de changer la technologie derrière l'écran de ses iPhones, et ses fournisseurs asiatiques se battent avec férocité pour remporter les gros contrats de production de dizaines de millions d'écrans.

Même si des rumeurs récentes disaient qu'Apple avait opté pour l'écran OLED, la dernière génération d'écran qui affiche des noirs plus profonds, Japan Display, un fournisseur actuel d'Apple, dit que sa nouvelle technologie concurrente "de panneau flexible à cristaux liquides" sera prête d'ici 2018.

En effet, Apple "étudie" cette nouvelle technologie flexible à cristaux liquides pour ses futurs modèles d'iPhone, a rapporté le Wall Street Journal, en citant une personne proche du dossier.

Cette technologie LCD flexible pourrait être capable d'être pliée ou incurvée au niveau des coins du téléphone, comme la gamme d'appareils Samsung Galaxy Edge. Il s'agit de quelque chose qu'Apple devrait implémenter sur ses futurs modèles d'iPhone. 

Ceci n'est pas possible avec les LCDs actuels, qui nécessitent du verre. 

L'iPhone 8 et la suite

Le Samsung Galaxy Edge a un écran légèrement incurvée. Flickr/Răzvan Băltărețu

Apple devrait lancer un iPhone avec un nouveau design cet automne. Il devrait comporter un nouvel écran OLED comme pièce maîtresse. Des rumeurs d'analystes et de la presse suggèrent qu'il comprendra des bords fins, un chargeur sans fil, et un capteur d'empreinte digitale intégré sous l'écran.

Samsung a remporté le contrat pour devenir le seul fournisseur d'OLED d'Apple plus tôt dans l'année, mais ses rivaux, dont notamment Japan Display, sont toujours en compétition pour avoir la capacité de fournir Apple en 2018 et par la suite. 

Cela suggère que s'il n'y a pas assez d'écrans OLED, Apple pourrait décider d'opter pour une technologie différente après le soit-disant "iPhone 8". 

Hormis Japan Display, la filiale de Foxconn, Sharp, est aussi dans la course pour construire les écrans d'iPhone. Le président de Foxconn a parlé en public de la construction d'une usine d'écrans aux Etats-Unis plus tôt dans la semaine. Le patron de Sharp a qualifié la bataille d'Apple pour ne pas manquer d'écrans comme d'une "crise".

"Nous ne savons pas si les iPhones d'Apple avec écran OLED seront un succès, mais si Apple ne prend pas ce chemin et ne se transforme pas, il n'y aura pas d'innovation. C'est une crise, mais c'est aussi une opportunité", a dit en novembre 2016 le président de Sharp Tai Jeng-Wu.

Version originale: Kif Leswing/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !