Les excuses d'Apple concernant les batteries pourraient être les plus importantes de son histoire

AP

  • Apple s'est excusé jeudi de ralentir les iPhones qui ont des batteries anciennes.
  • Ces excuses sont exceptionnelles: Apple ne s'excuse pas pour une faute matérielle ou une erreur de logiciel; la société s'excuse ici d'un choix consciencieux.
  • Apple ajoute une nouvelle fonctionnalité à iOS pour vous indiquer si votre batterie est en bonne santé, ce qui aurait dû être fait depuis le début.
  • Cela pourrait être l'excuse la plus importante jamais faite par Apple et pourrait changer la façon dont la société travaille.

Les excuses d'Apple jeudi 28 décembre sont exceptionnelles de la part de la société.

Le fabricant de l'iPhone ne s'excuse que très rarement. Mais même avec cela en tête, le communiqué publié par Apple à propos du ralentissement des iPhones à batterie ancienne est hors du commun — et pourrait avoir d'importantes implications.

Apple ne s'excuse pas d'une faute matérielle, comme il l'a fait lors des problèmes d'antennes qui avaient perturbé l'iPhone 4. Et il ne s'excuse pas pour un logiciel aux performances décevantes, comme il l'a fait en 2012 lorsque le lancement d'Apple Maps était un fiasco.

Non, Apple s'excuse pour quelque chose qu'il a fait intentionnellement sans prévenir ses clients. Apple ne s'excuse pas pour un bug mais pour une fonctionnalité.

Maintenant qu'Apple s'est fait prendre, la société se retrouve forcée à faire les gestes pro-clients qu'elle aurait dû faire dès le début. Pendant les 12 prochains moins, elle remplacera les batteries d'iPhone des clients aux Etats-Unis pour 29$ au lieu de 79$. En plus, le système iOS aura de nouvelles fonctionnalités qui permettront aux utilisateurs de surveiller la santé de leur batterie.

Mais, plus important, ces excuses pourraient changer fondamentalement une manière dont dont Apple travaille.

Les "bugs" d'iPhone auraient pu être réglés en changeant de batterie

Beaucoup de propriétaires d'iPhone ont acheté un modèle plus récent parce que leur ancien téléphone était lent et fonctionnait mal. Maintenant, nous savons que dans certains cas — du moins dans les 12 derniers mois — un simple changement de batterie aurait réglé le problème, rendant un changement de téléphone inutile.

Steve Jobs s'excuse pour l'antennagate en 2010. David Paul Morris/Getty Images

Est-ce qu'Apple a gardé ce ralentissement de la performance des batteries secret pour augmenter ses ventes? Apple dit que non et explique qu'il essayait juste d'empêcher les téléphones de s'éteindre. Dans tous les cas, ce qui compte, c'est qu'Apple savait ce qu'il faisait et que ses utilisateurs n'étaient pas au courant.

Maintenant qu'Apple s'est excusé, la société entend donner à ses utilisateurs l'information dont ils ont besoin pour décider s'ils veulent changer de téléphone ou s'ils veulent juste changer leur batterie. Je connais au moins un utilisateur d'iPhone qui — après le communiqué d'Apple — prévoit maintenant de changer de batterie plutôt que d'acheter un nouvel appareil.

Ces excuses vont être ressenties pendant des années

Cet incident — et la façon dont Apple y a répondu — diffère des scandales précédents. L'antennagate — lorsque l'antenne de l'iPhone 4 perdait du signal quand le téléphone était tenu d'une certaine façon — s'est calmé après qu'Apple ait offert des coques en plastique pour le téléphone qui étaient censées régler le problème et après qu'il modifie le design de l'appareil à la sortie du modèle suivant. En réponse à la controverse autour de Maps, Apple a lentement, mais de façon régulière, amélioré son appli de navigation de sorte que celle-ci ne soit plus un problème et ne mette plus les clients en colère.

Cependant, ce problème de ralentissement des téléphones pourrait avoir un côté positif pour la société. Si on estime que la fonctionnalité de surveillance de la batterie partage des informations utiles et que le programme de remplacement des batteries se passe sans problème, les clients d'Apple seront mieux informés et auront des iPhone qui fonctionnent mieux.

L'ancien vice-président d'Apple Scott Forstall présente Apple Maps en 2012. Apple Maps va devenir un fiasco pour lequel le DG d'Apple Tim Cook s'excusera. Forstall quittera Apple peu après. Justin Sullivan/Getty Images

Bien sûr, Apple a perdu une part de bienveillance à son égard. Mais les résultats des fiascos précédents ont montré qu'Apple savait rebondir. Peut être que cela servira de leçon positive à Apple en terme de transparence — quelque chose dont la société a longtemps manqué.

Comme le disait Steve Jobs lorsqu'il s'est excusé pour l'antennagate: "nous faisons tout cela car nous aimons nos utilisateurs. Et si nous nous ratons — ce qui nous arrive parfois — nous essayons de faire mieux la fois suivante. On se relève, on essaie de voir ce qu'il ne va pas, et on essaie de faire mieux. Et quand nous réussissons, ils nous récompensent en continuant d'être nos utilisateurs, et tous nos efforts en valent la peine."

Version originale: Business Insider / Matt Weinberger

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les fournisseurs européens d'Apple chutent en bourse après des prévisions de ventes de l'iPhone X moins bonnes que prévu

VIDEO: Une nouvelle tendance venue de Nouvelle-Zélande consiste à dévaler des routes sur un tricycle en dérapant — voici à quoi ressemble le drift trike

Nouveau ! Découvrez BI Intelligence Profitez dès maintenant de notre offre de lancement ›

Contenu Sponsorisé

En 40 ans, l'automobile a bien changé — voici des évolutions impressionnantes qui le prouvent

  1. Docteur_Oliv

    choix consciencieux
    Ne connaissant pas ce terme, j'ai cherché SANS trouver de définition ou explication !!
    Voulez-vous dire qu'APPLEa fait ce choix de manière consciente et raisonnée ??

Laisser un commentaire

Copyright © 2016 Business Insider Inc. Tous droits réservés. Conditions d'utilisations | Charte de protection des données | Publicité

Editions Internationales US UK DE FR AUS ID IN MY SG PL SE NL