Une démo de Faceshift, une entreprise spécialisée dans la reconnaissance faciale rachetée par Apple. YouTube/IntelUK

Apple travaille actuellement sur une technologie qui permettrait aux utilisateurs d'iPhone de déverrouiller leur téléphone rien qu'en le regardant, a rapporté Bloomberg lundi.

Cette technologie de reconnaissance faciale pourrait faire partie des nouveautés de l'iPhone rénové dont la sortie est prévue pour cet automne. Elle devrait se servir du capteur 3D, censé figurer sur le devant du smartphone. Elle pourrait également intégrer une technologie de reconnaisse rétinienne.

Un analyste fiable affirme que l'iPhone 8 sera dépourvu de lecteur d'empreinte digitale.

La reconnaissance faciale remplacerait le lecteur d'empreinte digitale, actuellement utilisé sur les iPhones, affirme Bloomberg. Elle permettrait d'ouvrir des applis sécurisées et de valider une authentification pour effectuer des paiements (Apple Pay), des fonctions qui sont actuellement verrouillées par le lecteur d'empreinte digitale. 

Cependant, selon Bloomberg, il est probable que cette fonctionnalité ne soit pas prête à temps pour la sortie de l'iPhone 8. 

La technologie de reconnaissance faciale devra être meilleure que celles conçues par les rivaux d'Apple. Celle de Samsung par exemple peut être trompée par une feuille de papier. La technologie développée par Apple est actuellement assez avancée en termes de rapidité et peut fonctionner si le téléphone est posé à plat sur une table, selon Bloomberg.

Apple devrait lancer un iPhone avec un tout nouveau design cet automne. Il comportera une recharge sans fil, et l'écran occupera plus d'espace à l'avant du terminal. Les futurs iPhones pourraient avoir avoir ce qu'Apple appelle un écran ProMotion, bénéficiant d'une meilleure fréquence de rafraîchissement, rapporte Bloomberg. Ils pourraient aussi avoir une puce spéciale pour gérer les applications de machine learning.

Version originale: Kif Leswing/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Apple se prépare à la mort de l'iPhone