La justice allemande a arrêté le patron d'Audi par peur qu'il ne se débarrasse de preuves concernant le scandale des émissions diesel

Rupert Stadler, le président du directoire d'Audi. REUTERS/Michael Dalder

Rupert Stadler, le président du directoire d'Audi, a été arrêté lundi, a annoncé un porte-parole de la maison-mère Volkswagen.

"Nous confirmons que M. Stadler a été arrêté ce matin", a ajouté le porte-parole, précisant que Stadler bénéficiait de la présomption d'innocence.

Stadler n'était pas joignable.

Le parquet de Munich a lui aussi annoncé l'arrestation de ce dernier, expliquant qu'elle avait été décidée en raison du risque de le voir supprimer des preuves afférentes à une enquête sur le dossier des émissions diesel.

"Le suspect a été vu par un juge qui a ordonné son placement en détention provisoire", a précisé le parquet.

Ce dernier a élargi la semaine passée ses investigations sur la marque de luxe de VW en incorporant Stadler parmi les suspects de fraude et de publicité mensongère.

Audi a confirmé lui aussi l'arrestation de son patron mais ne veut pas en dire plus tant que l'enquête est en cours.

L'action VW accroît ses pertes en Bourse de Francfort et cède 1,8% vers 9h25 GMT.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Apple prévoit de sortir 3 nouveaux modèles d'iPhone cette année

VIDEO: L'Airbus du futur dispose d'un spa et d'une salle de sport, mais manque de fenêtres

Nouveau ! Découvrez BI Intelligence Profitez dès maintenant de notre offre de lancement ›

Contenu Sponsorisé

Comment les Prix EDF Pulse ont contribué à faciliter les levées de fonds de 2 startups, et à accélérer leur développement

Laisser un commentaire