Julien Prat enseigne un cours sur le bitcoin et la blockchain à l'école Polytechnique. Julien Prat

Le cours du bitcoin est récemment passé sous la barre des 6000 dollars, alors qu'au début du mois de janvier, sa valeur atteignait 15.000 dollars.

Selon Julien Prat, chercheur en économie au CNRS et chargé de cours à Polytechnique, les récentes fluctuations de la valeur du bitcoin montrent clairement que la crypto-monnaie favorise l'émergence de bulles spéculatives:

Voici ce qu'il a expliqué à Business Insider France:

"Le bitcoin favorise l'émergence de bulles spéculatives parce qu'il est très difficile d'évaluer sa valeur fondamentale."

Mais l'économiste, qui enseigne un cours sur le bitcoin et la blockchain à Polytechnique, précise qu'il ne s'agit pas là du plus gros problème du bitcoin. En effet, les prix de la monnaie et de l'or sont aussi soutenus par des bulles financières, mais ils ont tous les deux quelque chose que la crypto-monnaie n'a pas:

"Stricto sensu, on observe une bulle quand le cours auquel s'échange un titre excède sa valeur fondamentale. Comme ni la monnaie ni l'or ne génèrent des revenus financiers, leurs prix ne peuvent être soutenus que par des bulles financières. Il s'agit toutefois de bulles 'soutenables' parce qu'elles s'appuient sur la crédibilité de l'Etat dans le cas de la monnaie, ou sur une tradition millénaire dans le cas de l'or."

Au contraire, le bitcoin "ne peut servir de monnaie d'échanges", car sa valeur est trop instable. 

Même si le bitcoin ne peut être considéré comme une monnaie car il ne remplit pas sa fonction principale, cette crypto-monnaie peut être une réserve de valeur cachée pour ceux qui pratiquent l'évasion fiscale, sont sujets à un contrôle de capitaux comme en Chine ou pour les activités illégales, a résumé Julien Prat.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Un Allemand de 19 ans qui a fait fortune grâce au bitcoin dit que si vous ne devenez pas millionnaire dans les 10 prochaines années, c'est de votre faute

VIDEO: Cette planificatrice financière certifiée explique dans quelle mesure investir dans le bitcoin est risqué