Bertrand Fleurose, le fondateur et président de Cityscoot. Cityscoot

Bosch va investir le marché du scooter électrique en libre service à Paris, ont rapporté plusieurs médias dont BFM Business avec l'AFP.

Le groupe allemand a prévu de déployer 600 véhicules d'ici juillet dans les rues de la capitale. 

Jusqu'ici il y avait deux acteurs français indépendants sur le créneau : Mober et Cityscoot. Le premier mise sur 450 véhicules pour septembre 2017.

Le deuxième est plus visible, avec 1000 scooters mis en service depuis juin 2016. L'entreprise française a la volonté de déployer 3000 unités pour 2020, comme nous l'annoncions en février dernier. A l'époque, CityScoot revendiquait 10.000 comptes d'utilisateurs actifs.

Depuis, elle a développé le service à Levalllois, Neuilly-sur-Seine et vise Milan et Turin.

Pour se démarquer dans la capitale, Bosch veut casser les tarifs du marché en proposant une location à 4€ la demi-heure, contre 6-8€ pour Cityscoot et un peu plus de 5€ pour Mober.

Le fonctionnement des scooters Bosch sera le même que les autres : ils seront géolocalisés et ne nécessiteront pas d'être accrochés à des bornes automatiques ("free floating").

Bosch a déjà testé cette offre en mettant en libre service 200 scooters à Berlin à travers sa filiale Coup. A l'époque, les Echos relevaient que les scooters étaient de marque taïwanaise Gogoro.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Ce moyen de transport électrique gagne du terrain à Paris car il contourne une contrainte essentielle d'Autolib