Le député Cédric Villani, qui était chargé de la mission IA. REUTERS/Benoit Tessier

Le RGPD — pour "Règlement général sur la protection des données" — est entré en application le 25 mai dernier dans l'ensemble des pays de l'Union européenne afin de renforcer le droit de regard des internautes sur l'utilisation de leurs données personnelles.

Au micro de France3, le député Cédric Villani (LREM) a affirmé qu'un "très grand pas a été franchi pour le respect de la vie privée" avec le RGPD, tout en soulignant que cette nouvelle législation n'aurait jamais pu naître sans "l'héroïsme d'Edward Snowden":

"Ce RGPD, il y a de quoi en être fier au niveau européen, mais il faut avoir conscience qu'il a été adapté sous la pression et par la peur, la peur suscitée par l'affaire Snowden aux Etats-Unis. Sans l'héroïsme d'Edward Snowden, il est possible que nous n'aurions pas aujourd'hui cet outil législatif protecteur."

Edward Snowden est un ex-analyste de la NSA, à l'origine de l'une des plus grosses fuites massives de documents confidentiels concernant des programmes de surveillance de masse des citoyens, entreprises et Etats du monde entier par la NSA. 

Le mathématicien Cédric Villani, qui a été en charge de la mission sur l'intelligence artificielle (IA), a ajouté que beaucoup de personnes se sont montrés "extrêmement critiques vis-à-vis du RGPD" mais qu'on "n'avait pas le choix, avec les scandales qui ont lieu du côté de Facebook, en Amérique, avec ce qui se développe du côté asiatique".

Depuis mi-mars, Facebook est sous le feu des critiques concernant les questions liées à la confidentialité et à la protection des données de ses utilisateurs, suite aux révélations de l'affaire Cambridge Analytica impliquant la collecte non-consentie de données de millions de membres du réseau social.

Au début du mois, le New York Times a aussi révélé que le réseau social fondé par Mark Zuckerberg avait conclu des accords de partage de données avec au moins 60 fabricants de produits électroniques, dont Apple, Amazon, Samsung et Microsoft, et que beaucoup d'entre eux existent toujours.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Faire comprendre à Alexa les mots 'week-end' et 'Radiohead' prononcés par un Français a été l'une des choses les plus compliquées pour l'équipe d'Amazon chargée de former l'assistant virtuel

VIDEO: Voici à quoi va ressembler le supermarché du futur d'Amazon, sans caisse ni file d'attente