Soirée OuiHop

Franck Rougeau, Jean-Baptiste Boneu et Laurent Maghdissian, les fondateurs de OuiHop. OuiHop.

OuiHop met en relation piétons et automobilistes pour de courts trajets urbains.

Présente en région parisienne et à Nantes, la startup française prépare son arrivée à Montréal.

Rejoints par Franck Rougeau, co-fondateur et président de la société Sparkom, les deux amis Jean-Baptiste Boneu et Laurent Maghdissian, consultant et ingénieur, ont crée le service en 2014 après avoir éprouvé les difficultés à se déplacer en banlieue parisienne.

Disponible sur Android et iPhone, OuiHop permet à chaque automobiliste de proposer une place vide pour ses trajets quotidiens. Si un piéton inscrit sur le service croise sa route, l'automobiliste sera alerté et libre d'accepter de le déposer.

A la différence du covoiturage proposé par BlablaCar, les trajets ne sont pas organisés à l'avance. Tout se fait en temps réel et par géolocalisation.

Le piéton doit s'affranchir d'un abonnement de 2€ par mois pour profiter du service en illimité. De son côté, l'automobiliste collecte des points qu’il peut échanger contre des pleins d'essence ou des heures de parking auprès de partenaires dont Bp, Wonderbox ou Amaguiz.

OuiHop revendique 15 000 utilisateurs, 30 000 trajets proposés par mois dont 500 effectués. Les distances varient entre 2 et 15 kilomètres. Persuadés d'être portés par la tendance de l'écomobilité, les fondateurs souhaitent réaliser une levée de fonds en 2017.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

VIDEO: Voici les aliments à manger pour avoir un cœur en bonne santé