Le taux de chômage calculé selon les normes du Bureau international du travail (BIT) s'est replié davantage qu'attendu au premier trimestre en France métropolitaine, reculant de 0,4 point pour s'établir à 9,3%, selon les données publiées jeudi par l'Insee.

En incluant les départements d'Outre-mer, il s'inscrit également en baisse de 0,4 point, à 9,6%.

Le taux de chômage en France métropolitaine revient ainsi à son plus bas niveau depuis le deuxième trimestre 2012 et celui enregistré dans la France entière repasse sous le seuil de 10% pour la première fois depuis l'automne 2012.

Cette évolution est plus rapide qu'anticipé par l'Insee, qui tablait sur un taux de chômage à 9,5% en métropole (9,8% avec les Dom) à la fin du premier trimestre, dans ses dernières prévisions, publiées mi-mars.

Pour le quatrième trimestre 2016, l'Insee a confirmé sa première estimation diffusée en février, à savoir un taux de chômage de 9,7% pour la France métropolitaine et de 10,0% pour la France entière.

Sur un an, la baisse du taux de chômage atteint 0,6 point pour la France métropolitaine comme pour la France entière.

En se fondant sur les critères du BIT, ce qui permet les comparaisons internationales, le nombre de chômeurs s'élevait à 2,674 millions en France métropolitaine en moyenne au premier trimestre, soit 115.000 de moins qu'au trimestre précédent.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le nouveau produit Google Lens utilise la caméra de votre téléphone pour reconnaître des objets du quotidien et vous connecter au Wifi