Les 100 entreprises et institutions les plus innovantes au monde ont consacré 227 milliards de dollars à la R&D en 2016.

Ce sont les 100 champions de l'innovation mondiale recensés par Clarivate Analytics, cabinet d'études et de conseil pour l'information scientifique et en propriété industrielle.

Publiée ce mardi 10 janvier, la liste Top 100 Global Innovators prend en compte le volume d'inventions brevetées au cours des cinq dernières années, le succès en fonction du ratio de brevets accordés sur le nombre de brevets déposés, leur rayonnement international et leur influence, basée sur le nombre de citations par d'autres organisations.

Sans surprise, les géants des tech comme Amazon, Apple, Google, Intel et Microsoft sont quelques uns de ces innovateurs internationaux. 

Mais la France n'est pas en reste. Avec 10 entreprises citées — comme en 2015, elle est le pays d'Europe le plus présent dans le classement et arrive juste derrière les Etats-Unis (39%) et le Japon (34%).

Voici les 10 entreprises et organisations françaises les plus innovantes au monde, d'après Clarivate Analytics.

Alstom — Les efforts du groupe dans le domaine de l'énergie lui valent de revenir dans le classement après une première nomination en 2015.

Fabrication d'une turbine nucléaire au Mexique. Facebook/Alstom

Arkema — Le groupe de chimie français en est à sa 6e nomination consécutive dans ce top 100. Une prouesse qui en fait l'égal d'Apple et Microsoft.

CNRS — L'organisme public de recherche fondamentale est nommé pour la 6e fois depuis 2011. Ses brevets gravitent autour des mêmes domaines que l'Université de Californie, note Clarivate: médecine, hygiène, vaccins, mesures et informatique.

Commissariat à l’Energie Atomique — Le CEA est nommé pour la 6e fois. Parmi les organisations publiques, le CEA détient le plus important portefeuille d'inventions publiées entre 2011 et 2015 avec 3398 innovations approuvées. 

IFP Energies Nouvelles — L'ex-Institut Français du Pétrole est présent en continu depuis 2011 dans ce top 100. Parmi les organismes publics cités, il est seul à se concentrer sur plusieurs domaines de pétrochimie.

Safran — Le groupe d'aéronautique et de défense est un habitué de la liste. En 2015, Safran a investi 12% de son chiffre d'affaires en R&D et déposé 910 brevets, explique le groupe.

Lanceurs Airbus Safran. Facebook/Safran

Saint-Gobain — Nommé pour la 6e année consécutive, Saint-Gobain conçoit, produit et distribue des matériaux de construction. "Un produit sur 4 du groupe n'existait pas cinq ans plus tôt", explique son COO

Thales — Le groupe d'électronique spécialisé dans l'aérospatiale, la défense et la sécurité est nommé pour la quatrième fois.

Total — Le groupe pétrolier français fait son entrée pour la première fois dans le top 100, aux côtés de sept autres entreprises.

Valeo — L'équipementier automobile est nommé, comme en 2012, 2013 et 2015. 

Lire aussi : Ces 10 technologies émergentes auront le plus d'impact sur notre avenir selon l'OCDE