Dimitri Payet et Bouna Sarr espèrent décrocher le deuxième titre européen de l'OM qui remplirait considérablement la caisse du club phocéen. REUTERS/Philippe Laurenson

  • L'Olympique de Marseille dispute ce mercredi soir à 20h45 à Lyon la finale de l'Europa League face à l'Atletico Madrid — diffusée sur M6 et BeINSports.
  • C'est l'occasion pour le club phocéen de remporter un second trophée européen, 25 ans après le titre obtenu en Ligue des Champions.
  • Mais outre cette gloire sportive, un succès permettrait de remplir les poches du grand rival du PSG qui souffre — comme les autres clubs français — de la domination financière et sportive de l'équipe parisienne.

En remportant ce soir à Lyon la finale de l'Europa League — seconde compétition européenne avec la Ligue des Champions — face au club espagnol de l'Atlético Madrid, l'Olympique de Marseille (OM) remplirait autant sa vitrine à trophées que son compte en banque.

En cas de victoire, il pourrait empocher près de 30 millions d'euros — soit environ 25% de son budget pour la saison en cours évalué à 120 millions d'euros. A titre de comparaison, le budget  de l'Atlético Madrid est de 343 millions d'euros et de celui du PSG de 540 millions d'euros.

Ce potentiel gain pour Marseille prend en compte les seules primes reversées par l'organisateur des compétitions européennes, l'UEFA — excluant de fait les recettes issues de la billetterie, des droits TV et des futures négociations de contrat avec les sponsors.

Comment arrive-t-on à ce montant?

Il faut d'abord prendre en compte les 399 millions d'euros de revenus commerciaux de l'UEFA qu'elle va reverser aux 48 clubs participants à l'Europa League. Les primes s'accumulant et augmentant au gré des tours passés, le vainqueur de l'Europa League empochera 15,7 millions d'euros, indique l'organisation dans un communiqué.

C'est déjà une belle somme pour l'OM. Mais ce montant pourrait doubler à partir de septembre prochain, toujours par le biais d'un versement de l'UEFA.

En effet, en cas de victoire ce soir, les coéquipiers du capitaine Dimitri Payet seront automatiquement qualifiés pour la reine des compétitions européennes, la Champions League, qui est aussi la plus lucrative.

Selon le journal espagnol du Mundo Deportivo cité par RMC, l'UEFA a prévu de verser automatiquement 15 millions d'euros contre 12,7 millions jusqu'à cette saison à chacun des 32 clubs qualifiés en phase de groupes.

Mais au moment du coup d'envoi, pas sûr que les 11 joueurs de l'OM pensent à ces considérations qui trottent davantage dans les têtes du président Jacques-Henri Eyraud et du propriétaire américain Franck McCourt.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Voici les 20 clubs de football les plus riches du monde en 2018

VIDEO: Cet homme se fait retirer un tatouage de son visage avec une chirurgie au laser — c'est impressionnant