Boeing gagne la bataille des commandes face à Airbus lors d'un salon aéronautique de Farnborough plein de discrétion

Le président d'Airbus Commercial Aircraft, Guillaume Faury (à droite) et Bertrand George (2e à gauche), à la tête du programme BelugaXL, à Toulouse en France, le 19 juillet 2018. REUTERS/Regis Duvignau

Le constructeur américain Boeing a annoncé avoir enregistré 528 commandes et engagements lors du salon aéronautique de Farnborough, au Royaume-Uni, l'autre grand rendez-vous du secteur avec le salon du Bourget. C'est plus que son concurrent européen Airbus, qui a fait part de son côté de 431 commandes récoltées.

Au total, les deux avionneurs ont donc décroché près de 900 commandes fermes ou provisoires, soit une performance comparable à l'année dernière. 

La nouveauté de l'édition 2018, c'est l'étrange discrétion de la clientèle. Les commandes passées par des acheteurs non identifiés sont très nombreuses, ce qui n'est pas courant pour un événement majeur de l'aéronautique, où les différents acteurs du secteur cherchent généralement plutôt à faire parler d'eux. 

Selon Airbus, cette discrétion de la clientèle résulte notamment des tensions commerciales actuelles. Certaines sociétés préféreraient ne pas donner l'impression qu'elles prennent partie, soit pour les Etats-Unis, soit pour une autre puissance économique. 

Mais selon des sources proches du dossier interrogées par Reuters, dans bien des cas, les négociateurs voulaient surtout boucler des contrats à moitié conclus ou s'appuyer sur le salon pour pousser les compagnies aériennes à s'engager même au prix de leur anonymat.

Peu d'identités dévoilées

Parmi les clients connus, AirAsia a commandé 100 Airbus A330neo. La compagnie malaisienne s'était dans un premier temps contentée de 34 de ces long-courriers, avant d'en commander 66 supplémentaires. 

Aux dépens d'Airbus, Boeing a notamment obtenu une commande ferme pour au moins dix 787 Dreamliner de la part d'Hawaiian Airlines, qui a annulé une commande d'A330neo.

Airbus a également annoncé deux commandes de la part de VietJet: la compagnie vietnamienne a signé pour 50 monocouloirs A321neo et cent 737MAX. Et le constructeur a reçu une commande provisoire de dix A320neo, qui proviendrait de SaudiGulf Airlines, selon des sources professionnelles.

Les sociétés de louage ont par ailleurs passé de nombreuses commandes pendant le salon, y compris certaines qui ne négociaient habituellement pas directement avec les constructeurs, préférant acheter des appareils aux compagnies aériennes.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Airbus survole le CAC 40 après avoir annoncé des commandes 'à 2 chiffres' pour le CSeries en 2018

VIDEO: On a testé le sommeil polyphasique — il modifie considérablement le mode de vie