Jeff Bezos. David Ryder/Getty

  • Jeff Bezos, le DG d'Amazon, utilise un système appelé "cadre de minimisation des regrets" pour prendre des décisions importantes.
  • Quand il songeait à créer Amazon, il savait qu'il regretterait plus de ne pas avoir essayé que d'avoir essayé et échoué.
  • Bezos encourage ses employés à avoir la même approche. 

Une interview souvent citée de Jeff Bezos nous donne quelques indices sur comment le patron d'Amazon prend des décisions importantes. 

Dans l'entretien, qui a été réalisé par l'Academy of Achievement, Jeff Bezos évoque son "cadre de minimisation des regrets". (Nous avions découvert cet extrait de l'entretien pour la première fois dans un ouvrage de Jenny Blake paru en 2016, "Pivot.")

Voici ce que dit Bezos:

"Je voulais m'imaginer à 80 ans et me dire, 'OK, je regarde en arrière sur mon parcours. Je veux minimiser le nombre de regrets que j'ai.' 

"Et je savais que, quand j'aurai 80 ans,  je n'allais pas regretter d'avoir essayé cela. Je n'allais pas regretter d'avoir essayé de prendre part à ce truc qu'on appelait Internet et que je pensais qui allait beaucoup m'amuser. Je savais que si j'échouais, je n'allais pas le regretter."

"Je savais que la chose que j'allais peut-être regretter était de n'avoir jamais essayé. Je savais que cela allait me hanter jour après jour."

L'approche positive de l'échec par Bezos fait partie de la culture chez Amazon. Eugene Kim, journaliste chez Business Insider, a précédemment rapporté que Bezos "dit que neuf fois sur 10, vous allez échouer. Mais de temps en temps, vous allez faire un carton qui aura un impact en affaires équivalent à gagner 1000 points [au baseball ndt]. 'Si vous avez 10% de chances de multiplier vos gains par 100, vous devez prendre ce pari — toujours', dit Bezos."

Bezos n'est pas la seule personnalité qui a réussi à utiliser cette stratégie. Dans un entretien video avec Business Insider, Tony Robbins dit qu'à chaque fois qu'il hésite à faire quelque chose qui l'effraie, il s'imagine à l'âge de 85 ans, assis dans un fauteuil à bascule et contemplant sa vie passée.

Il se demande si à ce moment-là, il regretterait plus d'avoir fait la chose effrayante ou d'y avoir renoncé?

C'est sans doute une question que tout le monde — même ceux qui n'ont pas encore atteint la notoriété d'un Bezos  — trouvera utile de se poser.

Version originale: Shana Lebowitz/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Jeff Bezos a interdit l'utilisation d'un outil très populaire à ses employés chez Amazon — les réunions se passent bien mieux depuis

VIDEO: Voici comment le câble sous-marin de Facebook et Google va fonctionner