iStock via BMW

Dans un contexte où les particuliers semblent être moins attachés à leur véhicule et où c'est la valeur d'usage qui prime désormais, les constructeurs automobiles ont remplacé les offres d'appel à plusieurs milliers d'euros pour l'achat d'un véhicule neuf par des offres plus attractives de location à quelques centaines d’euros par mois.

Cette formule, jusqu'ici privilégiée par les entreprises, fait mouche auprès des particuliers. Ce marché est, fin 2017 et pour la quatrième année consécutive, en progression avec une croissance à deux chiffres: +25,9% par rapport à l'année précédente selon l'ASF (Association Française des Sociétés Financières)*.

Sur le papier, la Location avec Option d'Achat (LOA) et la LDD (Location Longue Durée) présentent un avantage de taille: elles permettent de rouler dans un véhicule neuf et entretenu, tout en maîtrisant parfaitement son budget automobile. Ces formules locatives présentent également pour les constructeurs l'avantage de fidéliser la clientèle. Pour ceux qui souhaitent devenir immédiatement propriétaires de leur véhicule, pour le revendre à tout moment ou rouler autant que bon leur semble, les constructeurs proposent leurs propres solutions de financement.

Mais pour éviter les déconvenues, dans le cas d'une location, certains points méritent d'être regardés avec attention, à commencer par le prix. Si les montants affichés des loyers sont attractifs, vous êtes en droit de savoir à quoi ils correspondent exactement. Il faut se poser les bonnes questions:

  • Ce contrat implique-t-il de verser un apport ou pas? Le premier loyer est-il majoré? La présence d'un apport ou d'un 1er loyer majoré signifie que le coût réel de la location va au-delà du montant des seuls loyers.
  • Quelle est la durée du contrat? La plupart des contrats sont prévus pour une durée de 36 mois, prenez le temps de calculer le prix réel du véhicule sur la durée proposée, ce sera un bon moyen de comparer les offres.
  • Dans le cas de la LOA, il faut également tenir compte de la valeur de reprise de votre véhicule, qui sera déterminée dès le début du contrat.
  • Quelles prestations d'entretien sont incluses?
  • Le véhicule bénéficie-t-il d'une extension de garantie pendant la durée du contrat?
  • Certains constructeurs proposent une solution de remplacement en cas de réparation ou d'entretien qui durera plus longtemps que prévu.
  • Certaines offres les plus séduisantes déçoivent car elles concernent en fait des véhicules d'entrée de gamme.
  • Quel est le prix du modèle présenté sur les visuels de communication? Celui-ci est souvent très bien équipé et plus cher que le prix "à partir de" mis en avant dans les publicités.

Enfin, gardez en tête que lorsque vous signez, vous vous engagez à rendre le véhicule en bon état.

N'hésitez pas à comparer les offres. Quelques constructeurs s'engagent à communiquer de manière totalement transparente sur les loyers proposés. BMW, par exemple, se distingue par le niveau de prestations proposées avec son label "100% CLAIR". Le modèle présenté sur les communications du constructeur correspond même exactement au loyer promotionnel mis en avant. Sans mauvaise surprise ni rien à ajouter.

*Source Rapport Annuel de l’Association Française des Sociétés Financières (ASF)

Cet article est sponsorisé par BMW et a été réalisé par BI Studios.

Lire aussi : 4 tendances qui définiront le futur de la mobilité urbaine

VIDEO: L'histoire de la mort de Jack Daniel implique un coffre-fort et un orteil cassé