Kumulus Vape

Il suffit de taper "vape tricks" dans YouTube pour découvrir un phénomène étonnant. Des vapoteurs du monde entier y exposent leur talent pour créer des formes et des figures avec de la vapeur — nuages, cercles, jeux de lumières — et partagent des tutos pour apprendre à d’autres à vapoter avec style.

En trois ans, le nombre de vapoteurs — le surnom des consommateurs de cigarette électronique — a augmenté de 120% dans le monde, selon une étude du cabinet Ernst & Young. En 2025, le chiffre d’affaires mondial de la vape pourrait atteindre 43 milliards d’euros.

De nombreuses startups, comme le distributeur Kumulus Vape, se sont créées pour profiter de ce nouveau marché en plein essor, proposant des gadgets travaillés, des accessoires variés, un éventail de saveurs et des conseils pour aider les consommateurs à adopter ce qui relève désormais du rituel.

La France est l'un des pays au monde où la vape est la plus populaire. Environ 2 millions de Français en sont adeptes. Ce chiffre était proche de zéro en 2010.

Il y a trois raisons simples qui expliquent l’adoption rapide et croissante de la vape par les Français :

  • L’une des premières motivations pour se mettre à vapoter est la moindre nocivité par rapport à la cigarette. Pour les consommateurs, elle reste l’alternative la plus saine.
  • La vape est un bon moyen de sevrage pour les Français: 40 % des 75,7 % de vapoteurs ont complètement arrêté la cigarette. Par ailleurs, trois quarts des consommateurs utilisent des saveurs autres que celle de la cigarette classique.
  • Sur le long terme, la vape est plus économique que la cigarette. A l'achat, le kit de départ varie entre 50 et 100 euros. A cela s'ajoute l'e-liquide d'environ 12 ml de 6 euros en moyenne, soit l'équivalent de 10 paquets de cigarettes.

Ce post est sponsorisé par Kumulus Vape et a été créé par BI Studios.