Aurora, a seven-year-old female polar bear, jumps into a swimming pool which was recently filled with water after the winter season, at the Royev Ruchey zoo in a suburb of the Siberian city of Krasnoyarsk, Russia, April 24, 2017.

REUTERS/Ilya Naymushin

Une nouvelle vague de fortes chaleurs s'abat sur la France cette semaine. 

Selon Météo France, citée par le site francetvinfo, "le mercure va encore grimper entre mercredi et jeudi pour atteindre des valeurs caniculaires, notamment en Ile-de-France".

De nombreux sites donnent des méthodes pour faire face à la canicule, comme des astuces pour bien dormir malgré la vague de chaleur.

Car, comme vous l'avez peut-être remarqué, notre corps a du mal à supporter les très fortes chaleurs.

Selon le site Popular Science, cela est dû à quelque chose de particulier qui se passe dans notre corps:

  • L'hémoglobine a pour fonction principale de transporter l'oxygène dans le sang.
  • Mais quand la température dépasse un certain seuil, qui varie selon les gens, l'hémoglobine a du mal à fixer les molécules d'oxygène pour les transporter.
  • Ainsi, la respiration devient presque une corvée pour notre corps. 
  • Chaque inspiration nous fait gagner moins d'oxygène, élément essentiel et nécessaire pour le fonctionnement de nos organes. 

Par ailleurs, la manière dont notre corps ressent la chaleur peut varier en fonction d'autres facteurs comme l'humidité, la lumière du soleil etc.

Ainsi, quand l'air est déjà très humide, la sueur, qui quand elle s'évapore permet de rafraîchir le corps, ne le fait pas, ce qui nous empêche d'avoir moins chaud.

Selon une étude récemment publiée dans la revue scientifique "Nature Climate Change", les vagues de chaleur risquent de devenir plus mortelles d'ici 2100.

Une précédente version de cet article a été publiée le 21 juin 2017.

Lire aussi : On vous présente les députés à suivre sur le numérique à l'Assemblée nationale

VIDEO: Voici à quoi ressemble un vol dans le nouveau jet privé de Honda à 4,9 millions de dollars