REUTERS/Francois Lenoir

Nouvelles turbulences sur le marché des crypto-monnaies. Une plateforme sud-coréenne a encore subi une attaque dans la nuit du 19 au 20 juin. Il s'agit de Bithumb, l'une des plus importantes du pays, relève le journal Les Echos.

La société a précisé avoir enregistré une perte de monnaie virtuelle équivalente à 35 milliards de won, soit 31 millions de dollars.

Résultat, les cours des crypto-monnaies ont plongé. A la mi-journée en Asie, elles perdaient plus de 6%. Le Bitcoin, comme le Ripple ou l'Ethereum, s'affichent toujours en baisse par rapport au dollar mercredi matin en Europe.

Markets Insider

Le repli des monnaies virtuelles reste néanmoins modéré par rapport aux fluctuations importantes auxquelles elles sont habituellement sujettes. 

Markets Insider

Bithumb a gelé les transactions sur sa plateforme et transféré l'ensemble des devises de son site vers un portefeuille non connecté à Internet, rapporte le quotidien économique. La plateforme a également indiqué qu'elle rembourserait les crypto-monnaies dérobées.

Après cette attaque, la société demandait à ses clients sur Twitter de ne pas déposer de nouveaux fonds dans leurs portefeuilles sur Bithumb.


Ce piratage intervient moins de 10 jours après une attaque survenue sur une autre plateforme en Corée du Sud, Coinrail. L'équivalent de 37 millions de dollars de crypto-monnaies avait alors été volé.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le cours du bitcoin dégringole après le piratage d'une plateforme sud-coréenne

VIDEO: Découvrez l'école maternelle norvégienne où les enfants font classe en extérieur quel que soit le temps