Le PDG d'Uber, Travis Kalanick. Chris Ratcliffe/Bloomberg via Getty Images

Uber va transmettre à ses employés, ce mardi 13 juin, les résultats d'une longue enquête interne de plusieurs mois sur les causes de sa crise et les manières d'en sortir.

Le conseil d'administration de la plateforme américaine de mise en relation entre clients et chauffeurs de VTC s'est d'ores et déjà engagée à suivre tous les conseils d'Eric Holder, ancien procureur général embauché par Uber en février dernier pour mener cette étude.

La veille de cette annonce, on apprenait qu'Emil Michael, le bras droit du  DG Travis Kalanick, allait quitter Uber. Il est impliqué dans plusieurs scandales, comme la virée dans un bar d'escorts de Séoul qui avait conduit à une plainte d'une employée.

La plus grosse question en suspend reste de savoir si Travis Kalanick sera poussé à se mettre en congé de son entreprise. Il y a en revanche peu de risque qu'il soit renvoyé.

Le rapport devrait ordonner la mise en place de mesures plus drastiques pour contrer la culture misogyne et discriminante de l'entreprise, attaquée sur tous les fronts depuis plusieurs mois, ainsi que de redorer son image et revoir ses pratiques.

Voici ce qu'il s'est déjà passé récemment:

Uber doit également faire face à d'autres problèmes:

  • Le New York Times a montré en mars dernier qu'Uber avait développé un logiciel appelé Greyball pour contourner les contrôles de police.
  • Les employés restants se disent en "perte de confiance" notamment en terme de communication interne, selon nos confrères de Business Insider US.
  • Le cofondateur d'un très grand fonds d'investissement a récemment qualifié Uber de "système de Ponzi" qui aurait moins d'1% de chance de survivre sur le long terme.

Tous ces scandales ont poussé de nombreux cadres de l'entreprise à démissionner pendant cette période de crise: 

  • Jeff Jones, président d'Uber
  • Brian McClendon, responable de la cartographie et de la plateforme
  • Gary Marcus, responsable de Uber AI Labs
  • Raffi Krikorian, directeur de l'ingénierie à au Advanced Technologies Centre d'Uber
  • Charlie Miller, un membre clé de l'équipe de conduite autonome
  • Amit Singhal, SVP de l'ingénierie
  • Ed Baker, responsable produit et développement
  • (et très récemment) Emil Michael, chef marketing senior

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le dirigeant d'un fonds d'investissement de 37Mds$ dit qu'Uber est 'un système de Ponzi' qui fera faillite dans 10 ans