Dan Schulman, le DG de Paypal. Wikimedia Commons/PopTech, Kris Klug

Paypal Holdings est à l'affût de nouvelles opportunités d'acquisition après le rachat de la fintech suédoise iZettle pour 2,2 milliards de dollars (1,86 milliard d'euros), la plus importante transaction jamais réalisée par le groupe américain de paiements.

"Nous avons un bilan sain et nous sommes prêts à nous en servir pour acheter davantage de sociétés", déclare le directeur général Dan Schulman dans un entretien accordé au quotidien allemand Handelsblatt daté de lundi.

Paypal est prêt à investir jusqu'à 3 milliards de dollars par an dans des acquisitions qui lui permettront de se doter de capacités spécifiques, a-t-il précisé.

Paypal a annoncé le 17 mai son intention d'acquérir iZettle afin de développer ses systèmes de paiement dans les magasins à travers le monde. 

"Je n'exclurais pas que nous nous nous lancions dans une transaction plus importante si cela nous convenait", déclare Dan Schulman avant de s'empresser de rajouter que la société n'en dépendait pas "stratégiquement."

"Au cours des 18 à 24 derniers mois, nous avons annoncé 25 collaborations majeures avec des sociétés telles que Google, Microsoft et Alibaba, ainsi qu'avec divers fournisseurs de services financiers. Et nous sommes très désireux de travailler en tant que plateforme neutre avec d'autres fournisseurs de services financiers et les banques", détaille-t-il.

Pour, Dan Schuman, un rachat n'a de sens que s'il accélère la mission de l'entreprise, celle de "démocratiser l'industrie financière" en l'ouvrant au plus grand nombre. Cette ouverture — auprès "de deux milliards de personnes qui vivent en dehors du système financier" passe nécessairement par la numérisation des services. En ce sens, le dirigeant est persuadé que la disparition des cartes bancaires est proche.

"Les cartes de crédit disparaîtront beaucoup plus tôt. Bien que vous continuiez à utiliser le crédit comme source de paiement. Mais aucune carte en plastique ne sera plus nécessaire, juste un téléphone portable..."

Depuis sa scission d'eBay en 2015, PayPal est passé principalement du traitement de transactions en ligne pour le compte de sa maison mère à une gamme de services de paiement numérique.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Une nouvelle Bourse dédiée aux crypto-monnaies fait son apparition en Suisse — et elle serait mieux régulée que les autres plateformes européennes

VIDEO: Je me suis levée à 4h30 du matin pendant une semaine comme un membre des forces spéciales de la Marine américaine