Demis Hassabis

Demis Hassabis, cofondateur et DG de DeepMind. YouTube/Royal Television Society

Le créateur d'une intelligence artificielle (AI) mystérieuse qui a battu certains des meilleurs joueurs du jeu de société chinois appelé go ces derniers jours a été révélé comme étant DeepMind, la société rachetée par Google en 2014.

Demis Hassabis, cofondateur et DG de DeepMind, a tweeté une capture d'écran d'une mise à jour de DeepMind disant ceci: "Nous avons beaucoup travaillé pour améliorer AlphaGo, et durant ces derniers jours, nous avons joué en ligne à des parties non-officielles à cadences rapides avec notre nouveau prototype pour vérifier qu'il marchait aussi bien que nous l'espérions."

"Nous remercions toutes les personnes qui ont joué nos comptes Magister (P) et Master (P) sur les serveurs Tygem et FoxGo."

L'intelligence artificielle anonyme a battu plus des 50 meilleurs joueurs de go au monde. Certains utilisateurs de Reddit ont supposé qu'il s'agissait en fait du champion du monde de go Lee Sedol déguisé. Mais d'autres ont vite remarqué que même les meilleurs joueurs humains de go au monde ne pouvaient pas réussir les prouesses accomplies par cette intelligence artificielle. "Il semble très peu probable qu'un quelconque joueur humain puisse amasser ce record", a écrit un utilisateur de Reddit.

Le go est un jeu complexe, connu pour être difficile à craquer par les ordinateurs, en raison du nombre important d'actions possibles. C'est un jeu stratégique qui se joue à deux, où chaque joueur doit poser des pions noires ou blancs dans le but de déjouer les plans de l'adversaire et de l'entourer. C'est un jeu facile à comprendre mais il faut des années pour le maîtriser.

Go,

Jeu de go. Google

L'année dernière, l'intelligence artificielle AlphaGo mise au point par DeepMind a réussi à battre Lee Sedol dans un tournoi à cinq parties. Après la partie d'ouverture, Demis Hassabis avait déclaré à la presse: "Quelle partie incroyablement excitante. Lee Sedol est un adversaire formidable, connu pour son style offensif, et AlphaGo a décidé de l'affronter, ce qui a rendu la partie tendue et très serrée. Il reste encore quatre parties à jouer, donc tout peut encore se passer. Quel que soit le résultat, nous avons l'impression que ce match est un testament pour propulser l'ingéniosité humaine."

Version originale: Sam Shead/Business Insider UK

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : DeepMind ouvre sa plateforme principale aux chercheurs en intelligence artificielle