Air France a annoncé jeudi 27 juillet un "renforcement de ses alliances stratégiques entre l'Atlantique Nord, l'Europe et l'Asie" à travers plusieurs opérations capitalistiques.

Ces accords portent sur la création d'une "joint-venture globale unique entre Air-France-KLM, Delta Air Lines et Virgin Atlantic" ainsi qu'une consolidation du partenariat avec China Eastern, sans remise en cause de ses accords avec China Southern.

Voici ce qui est prévu: 

  • Delta Air Lines acquiert 10% du capital d'Air France-KLM dans le cadre d'une augmentation de capital réservée.
  • China Eastern — dont Delta détient 3,2% — acquiert également 10% du capital d'Air France-KLM.
  • Le montant total s'élève à 751 millions d'euros et représente une prime de 17% par rapport au cours de clôture du 26 juillet 2017.
  • Les partenaires s'engagent à ne pas céder leur participation à une autre compagnie aérienne dans l'accord du conseil d'administration d'Air France-KLM, précise le communiqué de la compagnie française.

Par ailleurs: 

  • Air France acquiert 31% du capital de Virgin Atlantic pour 220 millions de livres (246,6 millions d'euros).
  • L'opération devrait intervenir en 2018.
  • Air France sera alors le deuxième actionnaire de Virgin Atlantic, derrière Delta, qui en détient 49% depuis 2012.

Interrogé par Business Insider US, l'analyste Vinay Bhaskara a estimé que c'était une opération utile pour Delta:

"Delta est la première grande compagnie américaine à comprendre que le marché du transport aérien mondial repose sur des investissements stratégiques futurs."

Dans un communiqué, Jean-Marc Janaillac, PDG d'Air France-KLM a, lui, déclaré:

"Ce partenariat d’envergure inégalée positionne Air France-KLM en première ligne du transport aérien mondial. Avec Delta et Virgin Atlantic nous renforçons notre alliance transatlantique et devenons la première alliance entre l’Europe et les Etats Unis en termes de trafic. Avec China Eastern, nous consolidons notre position sur un marché à forte croissance."

Richard Branson, le fondateur de Virgin, s'est fendu d'une note de blog pour expliquer pourquoi cet accord "créera un partenariat plus fort et plus d'opportunités", comme il l'a assuré sur Twitter. 

L'entrepreneur britannique y explique notamment que l'extension de l'accord avec Delta à une alliance avec Air France-KLM est une façon pour la compagnie, désormais bousculée par le Brexit, d'offrir des correspondances vers le continent européen aux passagers qu'ils transportent des Etats-Unis vers Londres.

Mais Richard Branson voit aussi plus large.

"Alors que je vieillis, je veux m'assurer que toutes les briques nécessaires sont en place pour que Virgin Atlantic continue de prospérer et croître pour les 50 prochaines années. Le secteur s'est consolidé tout au long de la vie de Virgin Atlantic, à notre tour de nous mettre au centre d'une alliance importante", indique Richard Branson dans sa note.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Emmanuel Macron efface un accord passé par François Hollande pour nationaliser temporairement les chantiers navals de Saint-Nazaire

VIDEO: L'armée britannique se sert d'une nouvelle expérience en réalité virtuelle pour recruter — cela lui a rapporté 66% de candidatures en plus