NASA

La sonde spatiale Juno de la NASA à rapporté ses premières photos en gros plan de la Grande Tache rouge de Jupiter et elles sont impressionnantes. 

Lundi 10 juillet, Juno a survolé la mystérieuse tempête à près de 9000 km de distance — bien plus près que n'importe quel autre vaisseau spatial ne s'en était approché jusqu'ici.

La Grande Tache rouge est une gigantesque tempête environ deux fois plus large que la Terre. Cette tempête fait rage dans l'atmosphère de Jupiter depuis au moins 350 ans.

Juno a pris de nouvelles photos lors de son septième passage autour de la planète géante gazeuse. La sonde passe près de Jupiter tous les 53,5 jours, à une vitesse approchant les 200.000 km/h, ce qui rend difficile de prendre des images en gros plan.

Après chaque vol de reconnaissance, la NASA dévoile les images brutes de JunoCam au public, et une communauté d'amateurs et de professionnels transforme les photos non traitées en magnifiques images en couleur. 

Voici les dernières images de la Grande Tache rouge, ainsi que certains clichés pris lors de précédents vol de reconnaissance.

"Cette tempête monumentale fait rage sur la plus grande planète du système solaire depuis des siècles," dit le chef des missions de Juno dans une déclaration de la NASA.

NASA-JPL/SwRI/MSSS/Roman Tkachenko (CC BY)

Juno s'est tellement approché de la Grande Tache rouge, qu'elle n'a pas pu la capturer en entier. L'image ci-dessous montre l'angle approximatif que la JunoCam a pu avoir à ce moment-là. 

Les parties de Jupiter que Juno a photographié le 10 juillet 2017. NASA; Microsoft/WorldWide Telescope; Business Insider

Ce qui rend la tache plus difficile: la sonde spatiale zoome à environ 54 km par seconde. C'est assez rapide pour traverser les États-Unis en un peu plus d'une minute.

Par conséquent, JunoCam a pu prendre des images en rafale.

S'approcher aussi près de la tempête a permis à Juno de rapporter des images qui montrent des détails sans précédent de la Grande Tache rouge.

NASA-JPL/SwRI/MSSS/Ted Stryk

Ces remarquables images en 3D montrent la profondeur des couches de nuages de la tempête. Les vents soufflent à une vitesse d'environ 643km/h.

NASA-JPL/SwRI/MSSS/Carlos N. Jiménez (CC BY)

Candice Hansen, une scientifique du Planetary Science Institute, a dit dans un mail à Business Insider que "ce ne sera pas le seul vol au dessus de la Grande Tache rouge, mais certainement le plus proche." 

NASA-JPL/SwRI/MSSS/Gerald Eichstädt/Seán Doran

En effet, cette nouvelle image de la Grande Tache rouge prise par Juno est beaucoup plus détaillée que la dernière prise par Voyager 1 en 1979.

NASA-JPL/SwRI/MSSS/Santiago Vargas Domínguez

Ce cliché de Voyager avait été pris à une distance de près de 40 millions de km, alors que Juno a survolé la Grande Tache rouge à près de 9000 km.

Dans le coin inférieur gauche de l'image Voyager, on aperçoit la lune Ganymède.

Durant les précédents vols de reconnaissance, Juno avait capturé des clichés impressionnants d'autres tempêtes et nuages sur Jupiter. La NASA appelle l'énorme tempête sur l'image ci-dessous "Petite Tache rouge", même si elle a la taille de la Terre. La photo avait été prise le 2 février 2017.

NASA/JPL-Caltech/SwRI/MSSS/Björn Jónsson

Voici à quoi ressemblaient les nuages de Jupiter vus de haut le 19 mai 2017, à près de 12.500 km. 

NASA/JPL-Caltech/SwRI/MSSS/Gerald Eichstädt/Seán Doran

Et voici une partie du "collier de perles" de Jupiter qui sont en réalité des tempêtes de nuages. L'image avait été prise lors du cinquième vol de reconnaissance de Juno le 27 mars 2017.

NASA/JPL-Caltech/SwRI/MSSS/Kevin M. Gill/Flickr (CC BY 2.0)

Juno a aussi capturé des clichés plus distants de Jupiter. Cette impressionnante vue du pôle sud de la planète avait été prise le 19 mai et traitée par deux " citoyens scientifiques", qui ont ajouté la couleur et le contraste sur l'image. 

NASA/JPL/MSSS/Gerald Eichstädt/Justin Cowart (CC BY 3.0)

Une vue du haut du pôle de Jupiter à environ 50.000 km révèle des tempêtes de cyclones de couleur bleues, larges d'environ 965 km.

Une image du pôle sud de Jupiter, vu par la sonde spatiale Juno. NASA/JPL-Caltech/SwRI/MSSS/Betsy Asher Hall/Gervasio Robles

Outre Jupiter, Juno prend aussi des images de l'espace. On ne dirait pas, mais cette image est sans précédent: il s'agit des légères lignes au centre des anneaux de glace et de poussière de Jupiter. On voit derrière la constellation d'Orion. 

Une vue de l'intérieur des anneaux de Jupiter. NASA/JPL-Caltech/SwRI/MSSS

Juno s'est mis en orbite autour de Jupiter le 4 juillet 2016. Des études récentes publiées dans la revue Science and Geophysical Research Letters ont détaillé les nombreuses découvertes que la sonde à permit aux scientifiques de la NASA de faire. Ces découvertes incluent les "rivières d'ammoniac" que l'on peut voir en lumière infrarouge sur cette animation. 

Mais Juno ne volera pas indéfiniment. La NASA a prévu de plonger la sonde spatiale dans les nuages de Jupiter en 2018 ou 2019. Cela empêchera la prolifération de bactéries venues de Terre sur les lunes pleines d'océans (comme Europa et Ganymede) de la planète géante gazeuse.

NASA/JPL

Version originale: Dave Mosher et Dana Varinsky/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : La sonde Juno tourne autour de Jupiter depuis 1 an — voici ses découvertes les plus spectaculaires