Donald Trump, Macron

Poignée de mains entre Donald Trump et Emmanuel Macron, lors du défilé du 14 juillet 2017. REUTERS/Yves Herman

Le président des Etats-Unis Donald Trump était l'invité d'honneur d'Emmanuel Macron pour assister au défilé militaire du 14 juillet, à l'occasion du centenaire de l'entrée des Etats-Unis dans la Première guerre mondiale.

Cette invitation a surpris certains observateurs, en raison des prises de position controversées du président américain dont notamment le retrait des Etats-Unis de l'Accord de Paris sur le climat.

Dans une longue interview avec le New York Times, publiée le 19 juillet, Donald Trump revient sur sa première visite officielle en France.

Il affirme d'ailleurs qu'il aurait demandé à son homologue français si c'était une bonne idée qu'il vienne à Paris sachant qu'il venait de se retirer de l'Accord de Paris la semaine précédente. Emmanuel Macron aurait déclaré "ils vous aiment en France", à quoi Donald Trump aurait répondu "OK, je ne veux juste pas vous blesser."

Mais le président américain raconte surtout ce qui l'a le plus marqué lors de cette visite à Paris. Et apparemment l'une des choses qu'il n'oubliera pas, ce sont ses poignées de mains avec le président français: 

"C'est un mec bien, intelligent, fort. Il aime me serrer la main. [...] Les gens ne se sont pas rendus compte qu'il aime me serrer la main."

Un peu plus tard dans l'interview, Donald Trump évoque à nouveau ses poignées de mains avec Emmanuel Macron:

"C'est quelqu'un de vraiment bien. Un mec solide, mais écoutez, il doit l'être. Je pense qu'il sera un président français formidable. Mais il aime vraiment me serrer la main."

Le défilé militaire du 14 juillet 2017 sur l'avenue des Champs-Elysées. REUTERS/Yves Herman

Le président américain revient également sur la parade militaire du 14 juillet sur les Champs-Elysées, en disant qu'il s'agissait de "l'un des plus beaux défilés qu'il ait jamais vus": 

"J'étais debout à côté de lui [ndlr: Emmanuel Macron], avec probablement des centaines de milliers de personnes. [...] Et c'était l'un des plus beaux défilés que j'ai jamais vus. Et en fait, nous devrions en faire un similaire un jour sur Pennsylvania Avenue. [...] J'y ai toujours pensé."

Donald Trump continue ainsi à partager ses impressions concernant le défilé du 14 juillet: 

"Le défilé du 14 juillet était super top. C'était bien plus qu'inhabituel. Il y avait environ 200 avions qui volaient au-dessus de nos têtes. D'habitude, on a des avions et c'est fini, comme la parade pour le Super Bowl. Et tout le monde devient fou et c'est tout. Et vous savez ce qui était bien sinon? C'est que c'était dans un temps limité. Ça a duré deux heures et le défilé était terminé. Ça n'a pas duré une journée entière. Ils ne sont pas devenus fous. Vous n'avez pas envie de partir, mais tu dois le faire. Ou bien tu veux vraiment partir."

Enfin, le président américain a confié aux journalistes du New York Times qu'il avait été impressionné par le nombre de personnes qui étaient venus en bas de la tour Eiffel, tout simplement parce qu'il dînait au restaurant Jules Vernes perché en haut du monument. 

"Nous avons dîné à la tour Eiffel, et en bas de la tour, c'était comme s'ils n'avaient jamais eu un si gros événement dans l'histoire de la tour Eiffel. Des milliers et des milliers de gens étaient là, tout simplement car ils avaient entendu que nous allions dîner là-bas."

Le chef Alain Ducasse (g) Brigitte Macron, Donald Trump, Melania Trump et Emmanuel Macron au restaurant Jules Verne, le 13 juillet 2017. REUTERS/Kevin Lamarque

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Donald Trump assiste au défilé du 14 juillet sur les Champs-Elysées — voici les chefs d'Etat et de gouvernement invités avant lui