SpaceX veut faire d'une fusée Big Falcon Rocket un vaisseau transportant un passager autour de la lune. SpaceX/Twitter

  • SpaceX a annoncé jeudi soir son intention d'emmener "le premier passager  privé au monde" autour de la Lune.
  • L'entreprise, fondée par Elon Musk, donnera le nom de cette personne et publiera plus de détails lundi.
  • Cependant, une allusion formulée par Elon Musk pourrait indiquer que cette personne pourrait être japonaise.
  • Le vaisseau spatial sera le Big Falcon Rocket (BFR), celui destiné à accomplir la mission pour Mars envisagée depuis deux ans par Musk.
  • Cependant, le design du vaisseau partagé par SpaceX est légèrement différent de celui connu à ce jour.

SpaceX, l'entreprise spatiale fondée par Elon Musk, prévoit d'emmener un particulier dans un voyage autour de la Lune.

L'annonce de l'entreprise a été faite jeudi soir via Twitter, et s'y trouvait une évocation du vaisseau spatial qui fera le voyage: le Big Falcon Rocket ou BFR.

"SpaceX a signé avec le premier passager privé au monde pour faire le tour de la Lune à bord de notre lanceur BFR", a déclaré la société, ajoutant que "cela constituerait une étape importante pour permettre un accès aux personnes ordinaires qui rêvent de voyager dans l'espace".

SpaceX a également déclaré qu'elle donnerait le nom du passager lundi et expliquerait pourquoi cette personne effectuerait ce voyage.

Cependant, ce n'est pas la première fois que l'entreprise a annoncé qu'elle lancerait une mission pour voler mais pas atterrir sur la Lune.

SpaceX sur la Lune, 2.0

Le DG de SpaceX, Elon Musk, prend la parole lors du Congrès international d'astronomie, le 29 septembre 2017 à Adélaïde, en Australie. Mike Brake / Getty Images

SpaceX avait déjà annoncé une mission de survol de la Lune en février 2017.

Ce projet visait à lancer deux touristes (qui sont toujours inconnus) sur un chemin similaire à celui des astronautes d'Apollo 13 de la NASA. SpaceX a également dit qu'elle utiliserait sa fusée Falcon Heavy — actuellement le système de lancement opérationnel le plus puissant au monde — et sa capsule Crew Dragon, que les astronautes s'apprêtent à piloter pour la première fois début 2019.

Mais SpaceX semble s'écarter de ce projet, avec un passager de moins — qui pourrait être japonais selon une allusion d'Elon Musk — et en utilisant le BFR, qui est toujours un prototype et un vaisseau spatial pas encore éprouvé.

Le BFR, comme l'a décrit Musk lors d'une présentation en 2017, mesurera environ 48 mètres et pèsera 1200 tonnes au total avec le plein.

Le système est destiné à lancer les premières missions en équipage sur Mars, mais SpaceX semble non seulement impatient de démontrer les capacités du BFR avec sa mission sur la Lune, mais aussi de déployer une nouvelle conception de son vaisseau spatial.

Elon Musk a confirmé que la représentation du vaisseau dévoilée par SpaceX est une nouvelle version du BFR. Bien qu'il n'ait pas donné plus de détails, le vaisseau spatial montré dans l'image semble être plus trapu que le design original. 

Nous mettrons à jour cet article si nous apprenons quelque chose de nouveau sur la mission avant lundi.

Version originale: Dave Mosher/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Un ingénieur de SpaceX admet que l'entreprise spatiale d'Elon Musk a besoin d'aide pour atterrir et survivre sur Mars

VIDEO: Le boxing yoga est un sport qui mélange postures de yoga et boxe — voici à quoi ça ressemble