Emmanuel Macron au Salon VivaTech, le 15 juin 2017. REUTERS/Martin Bureau

Le président de la République Emmanuel Macron s'est rendu jeudi après-midi au salon Vivatech, dédié à l'innovation et aux startups, qui se tient du 15 au 17 juin 2017 à Paris, porte de Versailles. 

A cette occasion, il a prononcé un discours sur "l'innovation et le numérique", dans lequel il a salué "la dynamique" de l'entrepreneuriat et de l'innovation en France.

"Je suis fier de vous", a lâché le chef de l'Etat, déclenchant les applaudissements de la salle.

Après une demi-heure de discours en français, le Président de la République est revenu à une tactique éprouvée au début du mois, dans une réponse à Donald Trump, et a fini son allocution par un message en anglais.

"Un dernier mot pour nos amis venant d'Inde, des Etats-Unis, d'Angleterre et du reste du monde", a commencé Emmanuel Macron, dans la langue de Shakespeare. 

Voici le message qu'il a adressé aux entrepreneurs et investisseurs étrangers de l'assistance: 

"La France est un vieux pays. Et je sais que beaucoup d'entre vous ont entendu parler des difficultés et parfois des défaillances de notre système... Mais nous sommes au début d'une nouvelle dynamique. Nous sommes au début d'une nouvelle vague. Et c'est ici qu'il faut être. Qu'il faut investir. Qu'il faut travailler. Inventer. Lancer une entreprise. Devenir startuppeur ou chercheur (...) Les ingénieurs français sont reconnus comme étant parmi les meilleurs au monde. Il faut maintenant changer en profondeur. Je veux que la France soit une nation startup, qui travaille pour et avec les startups, mais aussi qui pense et bouge comme une startup."

Le Président de la République a souligné aussi que ce serait un cheminement et que "nous ferons ce chemin ensemble". Avant de conclure:

"A un moment où certains pensent que les murs sont des solutions, nous pensons que l'ouverture est la bonne voie. Parce que les changements qui nous attendent sont mondiaux, nous devons penser monde. Nous voulons que les pionniers, les faiseurs, les entrepreneurs du monde entier viennent en France et travaillent avec nous sur les technologies vertes, la foodtech, l'intelligence artificielle..."

Cet appel fait écho à celui lancé début juin aux scientifiques et entrepreneurs du monde entier dans le sillage du retrait des Etats-Unis de l'Accord de Paris sur le climat. 

Déjà dans une allocution en anglais qui avait suivi un discours en français, Emmanuel Macron avait déclamé: 

"A tous les scientifiques, ingénieurs, entrepreneurs, citoyens responsables qui ont été déçus par la décision du président des Etats-Unis, je veux dire qu'ils trouveront une deuxième patrie en France. Je les invite à venir ici et travailler avec nous, pour trouver ensemble des solutions concrètes pour notre climat."

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : 'Make our planet great again': Emmanuel Macron tacle Donald Trump en anglais après son annonce sur l'accord de Paris