Mark Zuckerberg, le PDG de Facebook. Reuters/Charles Platiau

  • Facebook a passé quelques semaines éprouvantes, et il semble désormais probable qu'il sera dépassé par YouTube comme deuxième site web le plus fréquenté des États-Unis.
  • Le cabinet d'études de marché SimilarWeb note que Facebook est passé de 8,5 milliards de visites par mois il y a deux ans à 4,7 milliards en juillet, alors que YouTube a discrètement gagné du terrain.
  • Il faut toutefois replacer ce déclin de Facebook dans son contexte, à savoir que son audience se développe sur son appli et ses autres plateformes, comme Instagram.

Un plongeon en Bourse inédit dans l'histoire de Wall Street, une révolte d'actionnaires, une nouvelle tentative d'ingérence électorale et, enfin, l'exclusion d'un théoricien du complot notoire seulement après qu'un concurrent n'ait agi: ces dernières semaines ont été désastreuses pour Facebook. 

Et selon une étude de SimilarWeb, les choses ne sont pas près de s'améliorer. Dans un billet de blog publié mercredi 8 août, le cabinet d'études de marché affirme penser que Facebook est sur le point de céder sa place de deuxième site le plus visité des Etats-Unis à YouTube.

Dans ce que Stephen Kraus de SimilarWeb décrit comme un "changement de paradigme", il dit que ses projections suggèrent que le "trafic de YouTube va passer devant Facebook" pour se placer deuxième, derrière Google, dans les deux à trois prochains mois. 

Les visites mensuelles de Facebook sont passées de 8,5 milliards il y a deux ans à 4,7 milliards en juillet, a remarqué SimilarWeb, tandis que YouTube a discrètement progressé, pour atteindre 4,5 milliards de visites le mois dernier. Vous pouvez observer cette tendance sur le graphique de SimilarWeb ci-dessous.

SimilarWeb

Il y avait des signes de tassement dans les résultats de Facebook au T2, publiés en juillet, quand la société a révélé que le nombre total d'utilisateurs actifs aux États-Unis et au Canada stagnait à 241 millions. Facebook a également perdu un million d'utilisateurs en Europe, où elle comptait 376 millions d'utilisateurs actifs mensuels à la fin du trimestre clos fin juin. 

Mais SimilarWeb dit que le recul de Facebook sur les deux dernières années devait être replacé dans son contexte. Si le site principal voit son trafic s'éroder, le réseau de Facebook, qui comprend Instagram, WhatsApp et Messenger, est en réalité en progression. L'usage de l'application mobile Facebook progresse également.

"Cette transition reflète le changement de priorités chez Facebook, qui ne se concentre plus seulement sur le développement de son site principal, mais plutôt sur l'expansion de son écosystème tout entier", déclare SimilarWeb. Comme Facebook l'a noté dans ses résultats trimestriels, 2,5 milliards de personnes — un tiers de la population mondiale — utilisent maintenant au moins l'un de ses produits chaque mois. 

YouTube est désormais la destination privilégiée pour la vidéo

YouTube s'est imposé comme "principale source de divertissement et d'information pour la jeune génération" et a bénéficié d'une "ouverture croissante des consommateurs" à la vidéo, écrit SimilarWeb dans son billet de blog.

Google reste confortablement le site le plus visité aux États-Unis, avec 15,2 milliards de visites par mois. Il n'y pas de risque que Facebook ou YouTube ne le fassent tomber de son perchoir de sitôt.

Mais une autre tendance intéressante repérée par SimilarWeb est la remontada d'Amazon sur Yahoo, en grande partie due au succès du Prime Day. "Si les tendances actuelles se confirment, Amazon commencera bientôt à générer plus de trafic que Yahoo de façon régulière", ajoute le cabinet d'études. 

Version originale: Jake Kanter/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Facebook a détecté une campagne coordonnée pour influencer une nouvelle élection américaine en 2018

VIDEO: Voici comment Usain Bolt gagne et dépense ses millions de dollars