Le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg. Chip Somodevilla/Getty

  • Facebook sera alimenté par des énergies à 100% renouvelables d'ici 2020, a promis la société.
  • Dans le cadre de nouveaux objectifs publiés ce mardi 28 août, Facebook a également dit vouloir réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 75% sur la même période.
  • Les géants de la tech comme Facebook, Google, Amazon et Apple consomment d'énormes quantités d'électricité pour alimenter leurs réseaux mondiaux de data centers et d'infrastructures.

Facebook est déterminé à rendre ses data centers, qui consomment une quantité monstre d'énergie, plus soucieux de l'environnement.

Ce mardi, le géant de la Silicon Valley a annoncé qu'il s'était fixé pour objectif d'alimenter ses opérations avec des énergies à 100% renouvelables "d'ici la fin de l'année 2020". La société a d'ailleurs publiquement promis de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 75% sur la même période, utilisant 2016 comme année de référence.

Ces deux objectifs constituent un nouvel engagement significatif vers une énergie verte pour Facebook, en s'appuyant sur ses précédents objectifs et en se dotant de nouveaux buts concrets et mesurables sur lesquels travailler.

Les géants de la tech que sont Facebook, Google, Amazon et Apple consomment des quantités gargantuesques d'électricité pour faire fonctionner leurs réseaux mondiaux de data centers et leurs infrastructures. 

Ceux-ci ont contribué de manière significative aux émissions de gaz à effet de serre mondiales — bien que la plupart de ces grandes firmes tech aient fait des promesses en termes d'énergie renouvelables à différents niveaux de spécificités. 

Dans un rapport de 2017 évaluant le respect de l'environnement chez les différentes firmes tech, Greenpeace a placé Apple très haut — faisant de celui-ci "l'un des plus agressifs du secteur dans ses efforts à alimenter sa propre plateforme en ligne grâce à des énergies renouvelables". 

Facebook semble également très bon élève, selon Greenpeace qui commente: "Facebook a été la première société internet à revendiquer le fait de vouloir utiliser des énergies 100% renouvelables et continue de jouer un rôle de leader dans le secteur. Il affiche une transparence élevée et ses cinq derniers data centers sont situés dans des emplacements qui leur ont permis d'être alimentés par des énergies renouvelables".

Google "améliore son déploiement en énergies renouvelables dans de nouveaux marchés, afin de maintenir le rythme de sa croissance rapide", a dit Greenpeace, mais il "y a encore beaucoup à améliorer en termes de transparence".

Facebook s'est précédemment fixé un objectif de 25% d'énergies renouvelables en 2015 et de 50% courant 2018, après cela.

"Nous travaillons avec des services publics, des développeurs d'énergies renouvelables et des groupes industriels pour partager nos connaissances et notre approche avec d'autres entreprises. En faisant cela, nous apportons une vision ouverte et innovante qui nous permet de trouver des solutions en termes d'énergies renouvelables, qui correspondent à nos besoins et peuvent faire avancer le secteur des énergies", a écrit Facebook dans un communiqué de presse.

"Nous nous efforçons de donner accès aux ressources en énergies renouvelables aux autres sociétés et organisations via des tarifs verts, la construction d'infrastructures et des projets d'ouverture à d'autres acheteurs". 

Version originale: Rob Price/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Apple crée un fonds de 300 M$ pour développer l'énergie solaire en Chine

VIDEO: Comment Instagram a permis à la coach sportive Kayla Itsines de bâtir sa communauté de 7 millions de fans