Le Falcon Heavy décolle de la plateforme de lancement depuis le Kennedy Space Center, le 6 février 2018. Joe Reedle/Getty Images

  • SpaceX a lancé son Falcon Heavy, la fusée la plus puissante que l'entreprise d'Elon Musk ait jamais construite. 
  • Après le lancement, le fondateur Elon Musk a lancé un appel pour "une nouvelle course à l'espace".
  • Chaque lancement avec le Falcon Heavy coûterait environ 90 millions de dollars. Un prix rendu possible grâce à la réutilisation de fusées. Ceci va beaucoup miner les rivaux de SpaceX. 

CAP CANAVERAL, Floride — Seulement quelques heures après avoir lancé, avec sa société SpaceX, la première fusée Falcon Heavy dans l'espace et s'être assuré qu'il s'agissait bien du lanceur le plus puissant de son genre, le fondateur de SpaceX, Elon Musk, a appelé à une nouvelle course à l'espace. 

"Je pense que ça va ouvrir des possibilités", a dit Elon Musk en parlant du lanceur à 23 étages qui venait de faire sa toute première démonstration. "Nous voulons une nouvelle course à l'espace. Les courses à l'espace sont passionnantes."

La fusée monstre de SpaceX a décollé de la plateforme 39A du Kennedy Space Center vers 15h45, heure locale, soit 21h45, heure française. La charge utile, qui est désormais en route pour atteindre l'orbite de Mars, n'était autre que la voiture personnelle d'Elon Musk, une Roadster de Tesla, occupée par un mannequin portant une combinaison spatiale. La voiture a montré en direct des vues incroyables de la Terre pendant plusieurs heures, avant de retomber lentement à travers l'espace. 

Mais la chose la plus importante concernant le Falcon Heavy a été vraisemblablement ses trois propulseurs réutilisables à 16 étages: c'est ce qui explique l'appel de Musk pour une nouvelle course vers l'espace. 

Les deux propulseurs latéraux du Falcon Heavy se sont détachés de la fusée quelques minutes après le lancement, en retournant vers la Terre avec un bang supersonique et en atterrissant à Cap Canaveral pour une réutilisation probable pour un futur lancement. Le propulseur central a atterri avec succès, en entrant en collision à 483 km/h avec l'océan Atlantique. 

Mais sur un marché dans lequel il est normal de gaspiller toutes les parties d'une fusée après un lancement, SpaceX est sur le point de récupérer très rapidement le gros investissement qu'il a fait pour construire le Falcon Heavy. 

"Je pense que ça va encourager d'autres entreprises et d'autres pays à dire 'si SpaceX, qui est une entreprise commerciale, peut faire cela, et personne n'a payé pour le Falcon Heavy, qui a été financé avec des fonds internes', alors ils peuvent le faire aussi", a dit Elon Musk lors d'une conférence de presse, mardi soir. "Donc je pense que ça va encourager d'autres pays et entreprise à lever les yeux et se dire 'nous pouvons mieux faire, nous pouvons faire des choses plus grandes', ce qui est génial."

'Falcon Heavy peut faire ce que vous voulez'

Elon Musk lors de la conférence de presse après le lancement du Falcon Heavy, le 6 février 2018. Business Insider/Dave Mosher

Falcon Heavy est le premier lanceur lourd de SpaceX, et il devrait coûter environ 90 millions de dollars par lancement. Il s'agit du tiers du prix d'une fusée aux capacités semblables, même si ça pourrait être d'un dixième moins cher, puisque les rivaux de SpaceX ont retiré leurs lanceurs lourds de la course. 

Cela ne signifie pas que le Falcon Heavy, qui était censé être lancé pour la première fois il y a cinq ans, n'a pas coûté beaucoup d'argent. 

"Notre investissement à date est probablement bien plus grand que j'aimerais l'admettre", a dit Elon Musk, en évoquant plus tard un montant total de "plus de la moitié d'un milliard, probablement plus". 

Il a ajouté: " Nous avons essayé d'annuler le programme Falcon Heavy trois fois à SpaceX. Car c'était un peu 'beaucoup plus dur que nous l'avions pensé'. L'idée initiale était seulement de coller deux propulseurs latéraux à deux étages — à quel point ça pouvait être difficile? Très très difficile."

Alors que le Falcon Heavy va commencer, plus tard dans l'année, à envoyer dans l'espace des charges utiles pour les clients de SpaceX, Elon Musk a dit que ça pourrait être "la fin" pour une compétition pauvre mais que de nouveaux rivaux plus inspirés devraient se démarquer. 

"Falcon Heavy a ouvert une nouvelle catégorie de charges utiles", a dit Elon Musk. "Il peut lancer plus de deux fois plus de charges utiles que n'importe quelle fusée dans le monde, donc c'est aux clients de choisir ce qu'ils pourraient vouloir envoyer dans l'espace."

Le Falcon Heavy, le 6 février 2018. Business Insider/Dave Mosher

Il a ajouté que le Falcon Heavy pourrait "lancer des choses directement vers Pluton et au-delà, sans avoir à s'arrêter quelque part, mais aussi vers les satellites géants. 

"Il peut faire ce que vous voulez", a dit Elon Musk. "Vous pourrez envoyer des gens sur la Lune. Deux ou trois Falcon Heavy équivalent à une fusée Saturn V". Saturn V est le lanceur qui a envoyé les astronautes du programme Apollo sur la lune. 

Mais Elon Musk n'est pas le seul milliardaire tech avec des ambitions spatiales vers la lune et des fusées réutilisables. 

Jeff Bezos, le fondateur d'Amazon et de l'entreprise spatiale Blue Origin, a récemment ouvert un immense centre au Kennedy Space Center pour construire son système de fusée réutilisable New Glenn

Dans un tweet posté mardi soir, Jeff Bezos a félicité Elon Musk pour le lancement du Falcon Heavy en disant "Woohoo!"

"Je suis simplement curieux de savoir si vous vous voyez être en compétition avec Blue Origin", a demandé le journaliste de Quartz Tim Fernholz à Elon Musk lors de la conférence de presse. 

Elon Musk a joué la réserve, a souri et a répondu: "Quelle était la première partie de la question?".

Version originale: Dave Mosher/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : VIDEO: Voici pourquoi les avions sont dégivrés quand il fait froid

VIDEO: Les paresseux existent depuis 64 millions d'années — voici comment ils utilisent leur lenteur à leur avantage