Fan Hui dans "AlphaGo". Capture d'écran "AlphaGo" (2017).

Fan Hui est un joueur professionnel de go, sacré champion d'Europe en 2016. Il est notamment célèbre pour avoir été le premier joueur pro battu par AlphaGo, l'intelligence artificielle créée par le laboratoire DeepMind de Google, le 27 janvier 2016.

Dans le documentaire "AlphaGo" (2017), qui a été mis en ligne sur Netflix US le 2 janvier 2018, il explique combien jouer contre l'ordinateur de Google a été un bouleversement dans sa carrière de joueur mais aussi dans sa vie personnelle.

"Je perds face à l'ordinateur. Et soudain, je ne me comprends plus moi-même", raconte-t-il aux caméras du réalisateur Greg Kohs. 

Il souligne pourquoi le fait de jouer face à un ordinateur, qui ne montre pas d'émotions et qu'on ne peut pas "regarder dans les yeux", a quelque chose de très perturbant pour un joueur, forcé de se retrouver "seul avec lui-même":

"AlphaGo est un vrai miroir. Quand vous jouez contre lui, vous vous sentez très bizarre. C'est comme si vous étiez nus, en permanence."

L'un des thèmes récurrents du documentaire, qui suit principalement la bataille de mars 2016 entre AlphaGo et Lee Sedol — l'un des plus grands joueurs de go au monde —, est de montrer comment l'ordinateur perturbe les humains, car il teste de nouvelles tactiques qui n'étaient, jusqu'ici, pas concevables à leurs yeux.

"Quand je joue face à AlphaGo, il me montre quelque chose. Je me sens magnifique. Je vois le monde différemment, comme avant le Commencement", ajoute Fan Hui.

Pour beaucoup de joueurs, le go est un mode de vie. "Dans l'Asie ancienne, le go était l'un des quatre piliers nobles de l'accomplissement intellectuel, avec la musique, la peinture et la poésie", explique dans le documentaire Nam Chi-hyung, professeure à l'université de Myongji. C'est pourquoi le fait qu'une intelligence artificielle réussisse à battre les meilleurs joueurs du jeu est à la fois bouleversant au niveau de la recherche, mais également sociologiquement:

"Peut-être qu'AlphaGo parvient à montrer aux humains quelque chose qu'on a encore jamais découvert [sur eux]", conclut le numéro un européen de go.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le créateur d'AlphaGo montre avec ce simple jeu de casse-briques comment l'IA pourra surpasser ses créateurs dans le futur