La société Proteus Digital Health produit le capteur intégré au médicament. Proteus Digital Health

La Food and Drug Administration (FDA), l'agence sanitaire américaine, a donné son feu vert à l'utilisation d'un médicament "intelligent" qui permet de vérifier le suivi d'un traitement par les patients.

Cette technologie innovante combine le médicament Abilify du laboratoire japonais Otsuka, qui est prescrit dans le traitement de la schizophrénie, des troubles bipolaires et de la dépression, et un patch produit par la société Proteus Digital Health.

La pilule d'Otsuka, première de ce type, contient un capteur qui envoie un signal radio au patch porté par le patient.

Le capteur, de la taille d'un grain de sel, est libéré une fois la pilule dissoute dans l'estomac.

Les données enregistrées par le patch sont transmises au patient par son téléphone portable mais aussi, avec l'accord du patient, au médecin.

L'action d'Otsuka a gagné 2,5% mardi à la suite de l'annonce, tard lundi soir, de l'accord de la FDA.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Cet entrepreneur français qui a pivoté 2 fois pour sauver sa startup nous a expliqué le secret pour être crédible aux Etats-Unis