Vitalik Buterin, fondateur d'Ethereum. Getty/John Phillips

  • Vitalik Buterin a eu des mots bien choisis concernant les échanges centralisés, d'après TechCrunch. 
  • Ses remarques coïncident avec la popularité croissante des échanges décentralisés dans le monde des cryptos. 

Vitalik Buterin, fondateur de l'Ethereum, âgé de 24 ans, a eu des mots bien choisis concernant les échanges centralisés de crypto-monnaies.

"Personnellement, je souhaite sincèrement que les échanges centralisés brûlent autant que possible en enfer", a-t-il dit à TechCrunch

Quand le bitcoin, la crypto-monnaie originelle, a été fondée en 2008 par l'anonyme Satoshi Nakomoto, l'idée était de créer un futur système financier décentralisé qui rendrait les intermédiaires inutiles.

Près de 10 ans plus tard, les échanges centralisés — ces intermédiaires qui se mettent entre les acheteurs et les revendeurs — figurent parmi les acteurs les plus puissants sur le marché des monnaies numériques telles que l'ethereum ou le bitcoin. 

Bloomberg News estime qu'ils ont amassé 3 millions de dollars par jour l'année dernière. Et les plateformes d'échanges telles que Gemini et Coinbase sont en expansion, attirant des talents de Wall Street.

"Il est difficile d'ignorer l'ironie du sort, qu'un actif créé pour éviter la décentralisation, circule presque entièrement via des échanges centralisés", a dit Peter Johnson, vice-président de Jump Ventures, dans une interview. 

Cependant, Buterin souhaite que la communauté des cryptos se concentre davantage sur la décentralisation, afin que les crypto-monnaies puissent plus fréquemment s'échanger de particulier à particulier. Les remarques de Buterin arrivent alors que lesdits échanges décentralisés attirent de plus en plus d'attention. 

Les plateformes d'échanges facilitent un nombre d'opérations du trading, dont la détention de fonds, la rencontre entre les acheteurs et les revendeurs, et la mise en place des transactions entre les traders. Plus ces fonctions se font de pair à pair, plus un échange est décentralisé. L'intérêt des plateformes décentralisées est que si les fonctions sont nombreuses dans la blockchain, moins il y a de chances que des pirates ne puissent voler des fonds. Pour preuve, un tiers des échanges centralisés en crypto-monnaies ont été piratés, d'après JPMorgan. 

Redar Relay, un type de plateforme d'échange décentralisé, a levé près de 10 millions de dollars auprès d'une poignée d'investisseurs dont Blockchain Capital, ont dit des sources à Business Insider. Avec Redar Relay, les règlements ont lieu dans la blockchain elle-même, dans laquelle la correspondance est facilitée par une entité centralisée. 

Pour certains échanges décentralisés, tels qu'Ether Delta, le règlement et la correspondance sont décentralisés. Par ailleurs, Coinbase a racheté la plateforme d'échanges décentralisée Paradex, et plusieurs investisseurs en capital-risque ont récemment dit à Business Insider que les échanges décentralisés constituaient une idée d'investissement intéressante. 

Version originale: Frank Chaparro/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le fondateur d'Ethereum qualifie l'homme qui prétend avoir inventé le bitcoin 'd'imposteur'

VIDEO: Voici un musée dédié aux échecs — on peut y trouver un jeu de société Donald Trump et des lasagnes Colgate