Lors d'un événement très attendu, Apple a présenté mardi 12 septembre, depuis son nouveau QG en Californie, trois nouveaux iPhones dont l'iPhone X, censé représenter le "futur du smartphone", comme l'a dit le géant tech.

La firme de Cupertino a aussi précisé la date et le prix pour chacune de ces nouveautés — des détails qui n'avaient pas fuité avant l'événement.

Au lendemain de ces annonces, les fournisseurs européens d'Apple, à savoir STMicroelectronics, Infineon, AMS et Dialog Semiconductor, chutent en bourse.

L'entreprise franco-italienne STMicroelectronics est en chute de 1,72% à 15,460 euros à la bourse de Paris ce mercredi matin. 

Le cours de STMicroelectronics vers 10h (heure française). Investing.com

Même constat pour le titre Dialog Semiconductor qui, après avoir perdu 3% vers 9h (heure française), est légèrement remonté mais reste en chute de 1,50% à 40,138 euros. 

Le cours de Dialog Semiconductor vers 10h (heure française). Investing.com

Les analystes disent que le fait que le nouvel iPhone X ne sera disponible qu'à partir du 3 novembre prochain — soit plus d'un mois après l'iPhone 8 et 8 plus (en vente dès le 22 septembre) — risque de légèrement impacter les habitudes de commande pour les fournisseurs. 

Lors de la keynote d'Apple, il y a aussi eu un moment où le nouvel outil de reconnaissance faciale permettant de déverrouiller l'iPhone X n'a pas fonctionné, même s'il ne semblerait pas que ça soit dû à un véritable bug de la technologie.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : VIDEO: Les boutons de vêtements n'apparaissent pas du même côté pour les femmes que pour les hommes — voici pourquoi