Cette compagnie aérienne dont vous n'avez jamais entendu parler propose des billets pour San Francisco à 169€ — si vous pouvez vous passer de 2 choses

French Bee.

Vous ne la connaissez peut-être pas, mais cette compagnie française low cost est en passe de proposer les tarifs les plus intéressants du marché pour voyager aux Etats-Unis.

La compagnie aérienne française French Bee, société sœur d'Air Caraïbes, va ouvrir une ligne qui relie Paris à San Francisco pour 129 euros, a rapporté le site AirJournal ce mercredi 7 février 2018.

Ces vols seront opérés à partir du 11 mai 2018. 

Ce tarif extrêmement concurrentiel correspond à 358 euros pour un aller-retour vers l'une des villes touristiques les plus prisées des Etats-Unis et l'aéroport de choix pour rejoindre la Silicon Valley, à 11 heures de vol de Paris.

Il y a toutefois deux inconvénients majeurs:

  • Il ne faut prendre qu'un bagage en cabine,
  • Il n'y a pas de repas compris dans ce prix.

Le voyage coûte en effet plus cher (418 euros) si les passagers prennent un bagage en soute et souhaitent avoir un repas à bord — ce qui risque d'être nécessaire pendant 11 heures de trajet, confirme le site Outremer360.com.

C'est le montant le plus bas que proposera une compagnie aérienne pour un vol Paris-San Francisco. Sur le site de comparateur de vols Kayak, qui prend en compte de nombreuses compagnies, le prix moyen pour un tel vol est d'environ 800 euros aller-retour, tandis qu'une "bonne affaire" tourne autour des 500 euros. 

"Nous sommes convaincus que notre positionnement tarifaire sur cette ligne transatlantique nous permettra de séduire une large clientèle", a précisé Marc Rochet, président de French Bee, selon Air Journal.

French Bee proposera également le 11 mai prochain des voyages Paris-Tahiti pour 509 euros l'aller.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Avec 90M$, cette startup allemande veut devenir le nouveau Uber des airs grâce à ses avions de la taille d’une voiture

VIDEO: Cette villa à 250 M$ est la demeure la plus chère à vendre aux États-Unis — voici à quoi elle ressemble

Nouveau ! Découvrez BI Intelligence Profitez dès maintenant de notre offre de lancement ›

Contenu Sponsorisé

4 entrepreneurs expliquent pourquoi ils ont choisi de travailler dans un espace partagé

  1. Lol Man

    Il s'agit de French Blue, non french bee ...

    • Beeman

      Non c'est bien French Bee, ils ont dû changer de nom suite à un recours juridique.

  2. Nicolas

    Wow air fait exactement la même chose. Pour ce qui est du repas, en général j'achète un sandwich à l'aéroport que je mange pendant le vol, c'est largement suffisant. Même en payant un repas à bord on est bien en dessous des tarifs des autres compagnies, je ne vois donc pas trop en quoi on se "prive" d'un confort...

    • AAlain

      .... sauf qu'il est interdit d'emporter à boire et à manger à bord.

      • Neo

        Sauf si c'est acheté après les filtres de sécurité...

      • Honeyko

        faux...
        Tout liquide peut être acheté passé la sécurité.. j'ai moi même pu ramener à bord de l'eau, a plusieurs reprises dans plusieurs aéroports aux vus et su des équipages, personne ne m'en a jamais empêché.
        pour la nourriture ça dépend des compagnie aérienne, j'ai été témoin de français mangeant de bon casse-croûtes fait maison, certaine denrées restent interdites (yaourt, fraises en barquette par exemple)..

  3. Jean-Claude Laureaux

    129€ le billet aller...et 359 € l'aller-retour...je ne comprends pas l'article ...apporter les correctifs indispensables à une bonne compréhension. Cdlt.

  4. Guillaume

    Pour info c'est très cher 359€ quand il y a 2 semaine j'ai réservé Barcelone - Oakland (de l'autre côté du golden gate par rapport à San Francisco) pour 215 € aller retour sur fly level (low cosy iberia)

Laisser un commentaire

Copyright © 2016 Business Insider Inc. Tous droits réservés. Conditions d'utilisations | Charte de protection des données | Publicité

Editions Internationales US UK DE FR AUS ID IN MY SG PL SE NL