Poietis

L'Institut national de la propriété industrielle (INPI), chargé de recevoir et délivrer les titres de propriété industriels dont les brevets, a dévoilé hier soir, mercredi 6 décembre 2017, les gagnants de ses trophées de l'innovation 2017. 

Neuf entreprises et trois centres de recherche étaient en lice pour être distingués. 

Il y a quatre gagnants, tous "distingués pour l'exemplarité de leur stratégie d'innovation et leur stratégie de propriété industrielle", peut-on lire dans le communiqué.

Chacun a remporté un trophée dans l'une des quatre catégories suivantes: Brevet, Design, Marque et Recherche. 

Il y a deux ans, l'entreprise BlaBlaCar, qui est souvent citée comme une des plus importantes licornes françaises en Europe, avait remporté le trophée de l'innovation de l'INPI dans la catégorie "Marque".

Et en 2013, c'est la startup française Devialet, créatrice de l'enceinte connectée Phantom, qui l'avait emporté dans la catégorie "Brevet".

Découvrez les deux entreprises qui ont remporté cette année ces trophées autrefois gagnés par BlaBlaCar et Devialet.

Moulin Roty, lauréate dans la catégorie "Marque" — Créée en 1972, elle doit son nom au hameau dans lequel tout à commencer. Le fabricant de jouets — peluches, objets de décoration etc — vend en moyenne 1,5 million de produits par an. Moulin Roty a déposé 70 dessins et modèles, mais aussi six marques et deux brevets pour protéger ses créations. L'entreprise emploie près d'une cinquantaine de salariés. 

Moulin Roty

"Quand nous déposons nos marques et nos modèles à l'INPI, c'est parce que nous avons besoin de protéger quelque chose qui nous est cher: la pérennité de Moulin Roty repose sur sa créativité", a affirmé Christine Jaffré, responsable du développement du pôle boutiques, citée dans un communiqué de l'INPI. 

Poietis, lauréate dans la catégorie "Brevet" — Créée en 2014, cette société développe des tissus biologiques humains via la bio-impression par laser, pour l'industrie cosmétique et pharmaceutique et pour la médecine régénératrice. Elle travaille notamment avec L'Oréal et BASF Beauty Care Solutions. Poietis a déposé sept brevets dans son domaine. 

Poietis

"Notre ambition à moyen terme — qui nous guide depuis le début — est que notre technologie soit utilisable dans le domaine clinique, notamment dans les greffes de peau", a déclaré Fabien Guillemot, fondateur et président de Poietis, cité dans le communiqué de l'INPI.

La société Expliseat a remporté quant à elle le trophée de l'innovation dans la catégorie "Design" et l'Institut Lumière Matière, basée à Lyon, est lauréat dans la catégorie "Recherche".

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les femmes ont un avantage psychologique sur les hommes en sport — voici comment ça les aide quand elles sont sous pression