Les quartiers de GoogleFlickr/CC/quintanomedia

Les téléphones sous Android récoltent depuis quasiment un an des données de géolocalisation de leur propriétaire et les envoient à Google, a révélé une enquête de Quartz publiée mardi 21 novembre 2017.

Les smartphones Android, dès lors qu'ils sont connectés à internet, envoient depuis janvier 2017 les adresses des antennes-relais auxquelles ils se sont connectés. Et ce, même si leur propriétaire a désactivé l'option de géolocalisation du téléphone ainsi que des applis qu'il utilise.

Il suffit de connaître trois antennes "activées" pour pouvoir localiser une personne, à quelques dizaines de mètres près.

Interrogée, la multinationale a confirmé les faits, précisant avoir récupéré pendant onze mois ces données de localisation pour "améliorer la performance et la vitesse de distribution de messages."

Elle a annoncé qu'elle allait cesser cette pratique, à la suite de l'enquête de Quartz.

"Bien que les données envoyées à Google sont chiffrées, elles peuvent potentiellement être interceptées par une personne tierce si le téléphone a été compromis par un logiciel espion ou d'autres méthodes de piratage", a précisé l'article du site d'information américain.

"Chaque téléphone a un numéro d'identification unique, que l'on peut associer aux données de localisation."

Les géants de la Silicon Valley comme Google, Facebook ou encore Uber sont régulièrement critiqués pour leurs défaillances en matière de protection de la vie privée de leurs utilisateurs. Ils ont été épinglés à plusieurs reprises par la Cnil, que ce soit pour avoir pisté des internautes en ligne ou pour avoir transféré des numéros de téléphones privés entre plusieurs entreprises du même groupe.

Lundi 20 novembre, l'entreprise française Wiko a ainsi admis envoyer des informations sur les smartphones qu'elle vend à sa maison-mère en Chine, sans l'accord de ses clients. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Google, Uber et Amazon gardent de nombreuses informations sur vous — voici comment les effacer