Avec la montée en puissance des smartphones, la pression sur leurs propriétaires pour les remplacer régulièrement commence à s'estomper. L'iPhone d'Apple ne fait pas exception, d'après des données récente de Newzoo mises en infographie pour nous par Statista

Fin avril 2017, il y avait toujours 728 millions d'iPhone en circulation, d'après Newzoo. Le modèle le plus populaire dans ce groupe de terminaux reste l'iPhone 6, qui représente 21% des iPhone actifs dans le mode. Au total, un peu moins de la moitié des iPhone actifs sont de 2014 ou avant.

Selon votre optimisme sur les iPhone attendus cet automne, vous pouvez y voir un signe prometteur ou inquiétant pour Apple. En effet, les dernières rumeurs portent à croire qu'Apple lancera trois terminaux avant les fêtes de fin d'année: deux mises à jours de l'iPhone 7s et un présumé iPhone 8 qui serait doté d'un tout nouveau design.

Si ces smartphones sont excellents, ils pourraient convaincre un nombre assez important d'utilisateurs équipés d'iPhone vieux de trois ans de passer à un nouveau modèle. Cela réjouirait assurément les actionnaires d'Apple, dans la mesure où les ventes d'iPhone ont commencé à ralentir récemment. Mais si les nouveaux iPhones devaient décevoir — ou si Apple élimine des clients par le prix du modèle le plus grisant — alors l'entreprise pourrait avoir du mal relancer la croissance de sa gamme-clé. 

Pour être clair, Apple va vendre des centaines de millions d'iPhones. C'est l'iPhone après tout. Même si la durée de vie moyenne des smartphones augmente, de nombreuses personnes ne restent pas fidèles à un terminal pendant quatre ans. Mais Apple aura un peu plus de pression que d'habitude alors que la loyauté des utilisateurs commence à fléchir. 

Version originale: Jeff Dunn/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : VIDEO: Voici la première question que Richard Branson pose à tous les nouveaux entrepreneurs qu'il rencontre